• Une fois de  plus, je n’en reviens pas, après avoir interviewé Joey Tempest, Jon Bon Jovi, Sebastian Bach, Tobias Sammet, Axl Rose, Gary Hughes et Darren Warthon, c’est au tour de… Lestat de Lioncour plus connu sous le nom de Lestat le Vampire !!

    <?xml:namespace prefix = o ns = "urn:schemas-microsoft-com:office:office" /><o:p> </o:p>

    Moi aussi j’ai eu du mal à « gober » ça quand j’ai reçu un message de Lestat. J’ai cru à une mauvaise blague. Surtout que le message était écrit sur un superbe papier à lettres très épais et d’excellente qualité. Ca faisait un peu « trop » vous voyez ? L’écriture était très « théâtrale » avec beaucoup d’effets. Il me disait qu’il avait lu mes interviews pleine « d’esprit » et pleine d’humour, que c’était toujours très mouvementé et qu’il voulait me rencontrer. Bien évidemment, j’ai ignoré « cette missive », mais il s’est présenté à moi une nuit, et là, j’ai bien étais obligée d’y croire. Que dire ? Si ce n’est que c’est un « superbe spécimen », en fait physiquement, rien à voir avec Tom Cruise qui a incarné Lestat au cinéma… Le vrai Lestat est un mélange de Joey Tempest et Sebastian Bach !!!

    <o:p> </o:p>

    Donc, quelques jours après cette « rencontre nocturne », je recevais un billet d’avion pour Paris. Une fois arrivée à l’aéroport, je sors et une superbe limousine attendait déjà. C’était pour moi, le chauffeur venait me chercher. Il était habillé comme un pingouin et portait casquette et gants… enfin, bon, la panoplie complète, il s’est empressé de m’ouvrir la portière. D’ailleurs sous ce « déguisement », je suspectais cette « chose » d’être une femme. Mais je vous en reparlerais plus loin… A l’intérieur, toute les vitres étaient noires, tout cela pour m’empêcher de voir la route. Nous avons roulé une bonne heure, mais j’ai l’impression que l’on a pas mal tourné en « rond »… enfin bon.

    <o:p> </o:p>

    Enfin nous sommes arrivés. Le chauffeur, une fois de plus s’est empressé pour m’ouvrir la porte. Et là, le choc ! Quelle sublime demeure ! Un vrai petit château ! Ceci dit, je n’étais pas réellement surprise, Lestat a les moyens et il a des goûts de luxe ! Nous entrâmes dans un magnifique hall décoré de somptueux tapis, de tableaux de maîtres, des sculptures… De suite, je me mis à plaindre la femme de ménage, quels nid à poussières que tout ceci…  . Pendant que j’examinais tout ceci avec grand intérêt, je ne m’étais pas aperçue que Lestat m’avait rejointe. Je sursautais en le voyant soudain à ma gauche. Pas de doutes, cet « homme » à vraiment des pouvoirs, il s’est approché de moi silencieux comme un chat et je n’ai rien entendu, pourtant, j’ai l’ouïe très fine… Il me rassura d’un geste courtois sur l’épaule et s’excusa de m’avoir fais peur. Puis il m’invita à le suivre à l’étage. Nous empruntâmes un magnifique escalier très « royal », puis nous installâmes dans un magnifique salon. Ou plutôt une bibliothèque devrais-je dire tellement les pans de murs étaient couverts de livres !! Je pris place dans un fauteuil extrêmement confortable tout en souhaitant grandement de ne pas m’y endormir…   Au moment où cette pensée me traversait l’esprit, je surpris un sourire énigmatique sur les lèvres de Lestat… Il avait réussi à lire ça dans mes pensées… .  

    <o:p> </o:p>

    Voici l’interview :

    <o:p> </o:p>

    Entretien avec un …. Vampire !

    <o:p> </o:p>

    VM : Bonsoir Lestat ! Merci de me recevoir dans cette somptueuse demeure et de m’accorder cet entretien !

    L : Bonsoir Val ! Puis-je t’appeler Val ?

    VM : Bien sûr ! A condition que je puisse t’appeler mon « vampirou adoré »  (Devant son air outré limite vexé, je le rassurais en lui disant : ) Je plaisante Lestat ! Bien sûr, tu peux m’appeler  Val.

    L : Merci…  et pas de quoi, pour l’interview, c’est normal et j’en mourrais d’envie ha ha ha !!

    VM : Ah ah ah !  Tu es un marrant quand même ! Je sens que l’on va bien s’amuser. On va peut-être même en mourir de rire !

    L : ah hahaah !! Arrête ahaha.. je crois que je vais en pleurer de rire !

    VM : Ah, euh, non, parce que je n’ai pas envie de voir des larmes de sang couler… berk !

    L : Tu sais on s’y habitue…

    VM : Oui, mais bon, ça serait dommage que tu tâches ta superbe chemise blanche à euh… jabot ?

    L : Oui, tu as raison ! Tu aimes ma chemise ?

    VM : Oui, tu la portes très bien. Et puis c’est pas courant de nos jours… un homme avec une chemise à jabot je veux dire…

    L : Il est vrai que je suis plutôt resté à la mode de mon temps…. Mais bon, j’aime beaucoup m’habiller de façon moderne ! J’affectionne tout particulièrement le jean noir avec un blouson en cuir !

    VM : Ouai ! Ca c’est cool !

    L : Je m’habille comme ça quand je vais voir un concert de hard.

    VM : Oui, et puis avec tes cheveux longs, on peut te prendre sans aucuns problèmes pour un hardos ! Quel est le dernier concert qui t’a marqué ?

    L : Europe ! C’était le 10 novembre 2004 à l’Elysée Montmartre ! C’était génial !!

    VM : Oui, je sais j’y étais !!

    L : Oui, je sais, je t’ai vu et je n’ai jamais été loin de toi 

    VM : Noonn ??

    L : Si, si, je t’assure, même que j’étais mort de rire ah ah.. Quand je t’ai vu avec tes amis en train de manger des bonbons Haribo !

    VM : La honte… avec mes dragibus…

    L : Mais non, c’était très attendrissant !  En plus les gars de Europe vous ont vus…

    VM : La double honte… c’est dramatique !

    L : Non, non, je peux t’assurer qu’ils ont trouvé ça très mignon !

    VM : Tu leur a parlé ?

    L : Oui, j’ai pas mal discuté avec Joey Tempest ! Très sympa ce garçon !

    VM : Oui, je l’ai interviewé, il est adorable !!

    L : Ca ferait un bon vampire…

    VM : Noonn !! Faut pas faire ça !!

    L : Pourquoi ?

    VM ! Parce que…. En plus ça risquerait de lui enlever « sa fibre artistique »… alors il ne faut pas faire ça, laisse-le !

    L : Ne t’inquiètes pas, je ne lui ferais rien. Mais je suis sûr qu’il serait parfait !

    VM : Je n’en doute pas, mais bon… et il sait que tu es un vampire?

    L : Oui, je lui ai dis. Et en plus il a lu toutes les Chroniques de vampire que Anne a écrit.

    VM : Une question me brûle les lèvres....

    L : S'il te plaît, ne parle pas de brûler...

    VM : Pourquoi? Oups... Oui, excuses moi, j'en avais presque oublié que le soleil et le feu te sont assez désagréables.

    L : Oui… mais je suis résistant, je peux rester une journée en plein soleil, ça m’affaiblis un peu mais ça ne me détruit pas !

    VM : Tant mieux, j’en suis ravie ! Euh, bon,  oui, je voulais te demander… donc, tu as « mandaté » Anne Rice pour qu’elle écrive les chroniques de vampires ? Tu lui as raconté ta vie et tout les autres, que se soit Louis, Armand, Marius… enfin, bref lui a aussi raconté leur vie. Donc tout ce qu’il y a dans les livres est vrai ?

    L : Absolument !

    VM : Mais, maintenant, libre aux gens d’y croire ou pas…

    L : C’est ça !

    VM : Mais pourquoi ne l’as-tu pas fais toi-même ?

    L : Parce que je n’en avais pas la patience ! Et je n’ai pas de talents véritables pour l’écriture.

    VM : Ok…

    Soudain retenti un hurlement scandalisé…. Je commençais à comprendre qui pouvait bien être à l’origine de ce « rugissement »…

    VM : Sandrine !

    Sandrine : Mais lâchez-moi, mais lâchez-moi donc espèce de…

    L : Charmante…

    VM : Qu’est-ce que tu fais là ?

    Demandais-je à Sandrine qui en fait était en train de se faire entraîner dans la pièce par Louis…

    Sandrine : Beh, je t’ai suivie tiens !

    VM : Comment ça tu m’as suivi….

    Sandrine : Oui, depuis l’aéroport… j’ai suivi la voiture qui t’a amené jusqu’ici…

    VM : Pffft !! C’était sensé être une interview top secret !!

    Sandrine : oui, bein, t’as qu’à faire attention…

    VM : Ouai…

    Soudain Gabrielle (la mère de Lestat) arriva en tirant … Ludovic par le bras, elle dit :

    G : Regardez qui est-ce que j’ai trouvé devant les fenêtres en train de sauter pour regarder à l’intérieur….

    VM : Ludo ! Mais que fiches-tu ici toi aussi ?

    Ludovic : Je t’ai suivi moi aussi…, j’ai amené un magnéto… regarde.

    VM : Oui, je vois, merci ! C’est pas vrai, mais qu’est-ce que je vais faire de vous deux ?

    Sandrine : Je suis contente, il n’y a pas que moi qui est eu cette idée, moi j’ai apporté un appareil photo !

    L : Bon, Val, peut-on reprendre maintenant que tes amis sont ici ?

    VM : Tu me crois si je te dis que je ne les ai pas « conviés », j’ai peut-être laissé échappé une info ou deux…

    L : Oui ! Ce n’est pas grave !

    VM : C’est ta mère qui m’a amené jusqu’ici déguisé en chauffeur ? Je la reconnais (voir + haut)

    L : Oui, c’est elle . Tu es perspicace !

    VM : Oui.

    Ludovic : Pourtant tu es un grand garçon Lestat ! Et c’est ta « maman » qui m’a débusqué !

    VM : Ludovic ! Enfin, un peu de tenue…

    L : Je n’ai pas honte d’avoir encore besoin de ma mère à mon âge…

    Sandrine : Oui, tiens, d’ailleurs quel âge au-tu ?

    VM : C’est moi qui pose les questions…

    L : Non , laisse Val, je vais répondre… j’ai 250 ans.

    Sandrine : Ouah ! Tu les portes bien !

    VM : Oui, bon, en même temps, c’est normal, les vampires ne vieillissent plus alors…

    Ludovic : Manquerait plus qu’il ressemble à un vieux parchemin…

    Sandrine : ah ahaha…

    VM : C’est consternant…

    Sandrine : Reste polie, Val ! Hi hi hi…

    VM : Mais j’ai rien dis de grossier, j’ai dis c’est con…sternant  ah, oui bien sûr….

    L : C’était comme ça pendant l’interview de Joey Tempest ?

    VM : Oui….

    L : hé hé hé, je te plaints…

    VM : Reprenons… Ta mère Gabrielle, c’est quand même marrant de s’appeler Gabrielle pour un vampire. Parce que l’on peut penser à l’Ange… l’Ange Gabriel…

    L : C’est pertinent ce que tu dis là…

    Sandrine : Moi, j’ai rien compris…

    Ludovic : En même temps, on ne te demande pas de chercher à comprendre, prends des photos et puis c’est tout !

    Gabrielle : Si je m’appelle comme ça, c’est parce qu’en fait, mon père adorait Johnny Hallyday !

    VM : Ah ah ah…   je suis morte de rire… enfin, euh.. tu vois quoi… Mais Johnny Hallyday, à l’époque, vous ne risquiez pas de le connaître, il n’est pas aussi « vieux » que ça quand même…

    Gabrielle : Si, si, je t’assure Val ! Mais ce n’est pas le Johnny Hallyday que tu connais… C’était une sorte de troubadour, ménestrel, appelle ça comme tu veux, qui, à l’époque passait de château en château et il faisait son spectacle. Il avait beaucoup de succès à l’époque, mon père m’avait dit à l’époque qu’ il a même garni le champ de courgettes de Monsieur…

    VM : hi hi hi hi….

    Ludovic : C’est trop drôle j’en peux plus…

    Sandrine : Il faut que je sorte, je vais exploser de rire…

    VM : Excuses-nous Gabrielle…

    Gabrielle : Mais je vous en prie, je comprends, c’est plutôt marrant  . Je disais que ce Johnny Hallyday avait même remplit de monde le champ de courgettes de Monsieur Potimarron et ….

    VM : hi hi hi…

    Ludovic : Val ! Tu crois qu’elle nous raconte des salades ?

    Sandrine : Arrêtez tout les deux, j’en peux plus, entre les courgettes, les potimarrons et les salades… hi hi hi…. Tiens ça me donne faim moi tout ça.

    Ludovic : Tu es mal tomber, parce que les vampires ne mangent pas…

    L : Oui, mais on sait recevoir quand même. Que veux-tu Sandrine ?

    Sandrine : Un steak grillé ça ira très bien !

    VM : Quel tact…

    Ludovic : Oui…

    Sandrine : Oups ! Excusez-moi… je ne voulez pas parler de griller, feu et tout ça…

    Ludovic : Tu t’enfonces, laisse tomber…

    L : Pas de soucis, un cuisinier est déjà en train de s’en occuper ! Val, Ludovic, vous voulez quelque chose ?

    VM : Je prendrais bien un verre d’eau

    Ludovic : Pour moi, rien, merci !

    Louis : Tiens Val, ton verre d’eau !

    VM : Merci ! Euh.. Gabrielle, peux-t-on reprendre ? Et excuses-nous encore…

    Gabrielle : Oui, je reprends, mais je ne vous en veux pas, ne vous inquiétez pas   Ce Johnny donc chanté une superbe ritournelle s’appelant « Gabrielle »… et voilà donc l’origine de mon prénom. D’ailleurs ce Johnny là est l’ancêtre de celui que vous connaissez !

    VM : Noonnn ??

    Gabrielle : Si, si je t’assure.

    VM : Ca doit être des mordus de « Gabrielle » dans la famille… parce que …

    Sandrine : hi hi hi…. Des mordus !! Trop marrant !

    Ludovic : ah oui… hi hi hi..

    VM : Je ne voulais pas dire des euh… enfin…  des fervents quoi…

    Gabrielle : J’avais compris 

    VM : Le Johnny que l’on connaît à lui aussi fait un titre s’appelant « Gabrielle » quoi..

    Gabrielle : En fait c’est la reprise de son ancêtre…

    Ludovic : Ca c’est un scoop !!

    VM : Oui. La chanson s’est transmise de génération en génération ?

    Gabrielle : Oui, et il a adapté aux goûts du jour.

    VM :Ah… ok ! C’est passionnant…

    Sandrine : Oui… (puis s’adressant à Gabrielle) en même temps, heureusement que votre père n’était pas fan de Scoobidoo…

    VM (d’un ton outré) : Sandrine !

    Sandrine : Quoi ?? C’est vrai… t’imagine, un vampire s’appelant Scoobidoo ?

    VM : hi hi hi… oui…. Ça serait terriblement marrant.

    Ludovic : Surtout, ça n’impressionnerait personne hi hi hi…

    Gabrielle : (d’un ton  amusé) Qu’est-ce qu’ils sont moqueurs ces jeunes…

    L : Oui ! Quelle impertinence lol Ce Scoobidoo, ne serait-ce pas un chien un peu poltron qui part toujours en dérapant, à chaque fois j’ai peur qu’il se prenne une porte.

    Sandrine : Oui, c’est ça ! Ca serait marrant de le voir se prendre une porte…

    VM : ah ahah… on va peut-être clore la…

    Ludovic : Porte ? Hé hé hé…

    VM : Hi hi hi… laisse-moi travailler sérieusement Ludovic ! On va clore la discussion sur Scoobidoo….

    Ludovic : Tu sais Lestat, Scoobidoo il faisait toujours « Ouhouh Saammy !! »

    VM : Très belle imitation Ludo, tu es doué…

    Pendant ce temps Louis apporte le steak à Sandrine.

    Sandrine : Ah ! Merci ! Je pourrais avoir un peu d’ail ?

    VM et Ludovic en chœur : De l’ailllll ???!!

    Sandrine : Bein, oui, ça donnerait du goût…

    Ludovic : Moi, je trouve ça plutôt de mauvais goût de parler d’ail devant des vampires…

    VM : Oui…

    L : Ne vous inquiétez pas, c’est une légende, on ne craint pas l’ail, ni les croix et on a un reflet dans le miroir…

    VM : Ah oui, c’est vrai, en plus tu le dis dans « Lestat le vampire ».

    Sandrine : Aïe ! Je me suis coupé…

    VM : Ah bein ça c’est malin…. En plus on reste dans … l’ail…

    Ludovic : Hi hi hi… T’as rien trouvé de plus pour te faire vampiriser ?

    VM : hi hi hi ! L’angoisse Sandrine en vampire…

    Ludovic : Ouai, j’imagine…

    L : Non, non, ne vous inquiétez pas, on ne va vampiriser personne !

    VM : Ouf ! Est-ce que vous avez rencontré beaucoup d’ancêtres de célébrités actuelles ?

    Louis : Oui, j’ai rencontré l’ancêtre de Madonna !

    VM : Cool ! Et elle était déjà chanteuse sa « mamie » …

    Sandrine : J’imagine la mamie de Madonna…

    Louis : Oui, dans un cabaret, elle dansait le French Cancan…

    VM : hahaha… j’en reviens pas, remarque… ouai, bon, j’ai riens dis.

    L : Et moi j’ai rencontré l’ancêtre de Mylène Farmer..

    Ludovic : Oh ! J’adore Mylène Farmer !! Elle faisait quoi sa « mamie » ?

    L : En fait, c’est plutôt dramatique comme histoire… Elle était danseuse dans une auberge et..

    VM : Décidément… on voit d’où lui viennent ses inspirations pour les chansons et tout… « Libertine », « Pourvu qu’elles soient douces »…

    Sandrine : hi hi hi.. arrête Val, je vais mourir de rire… Oups, excusez-moi…

    L : Je disais donc, qu’elle dansait dans les auberges et ça a mal finit… Comme elle était rousse…. Elle a été jugée pour sorcellerie…

    VM : Mais c’est horrible !! Et tu n’as rien fais ?

    L : Si, attends…. Gabrielle et moi, nous

    Sandrine : Tu appelles ta mère Gabrielle ?? Tu ne peux pas l’appeler Maman ?

    VM : S’il te plaît Sandrine, laisse Lestat finir son histoire.

    Sandrine : Euh oui pardon, continue Lestat.

    L : Merci, je répondrais à ta question après Sandrine ! Gabrielle et moi nous l’avons libéré en nous faisant passé pour des démons !

    VM : Comme dans l’église à Paris où vous avez terrifié toute l’assemblée ?

    L : Exactement !

    VM : Ah ! Trop fort ! Et après ?

    L : Après nous l’avons installé le plus loin possible et elle ne nous a jamais revus. Mais nous, nous l’avons un peu tenu à l’oeil puisque nous savons que c’est l’ancêtre de Mylène !

    VM : C’est génial comme histoire !

    L : Merci ! Bien, maintenant, je vais répondre à Sandrine. Si j’appelle Gabrielle par son prénom et non pas par Maman, c’est parce que ces liens-là n’existent presque plus… et puis en plus c’est moi qui est fait de Gabrielle un vampire. Donc finalement je suis presque son père vampire maintenant.

    Sandrine : Ouh lala… c’est compliqué tout ça.

    Ludovic : Je t’ai dis que l’on ne te demandais pas de comprendre mais de prendre des photos…

    VM : Lestat peux-tu nous parler de ta période Rockstar ? Qu’est-ce qui t’a donné envie de faire parti d’un groupe ?

    L : En fait, quand je me suis réveillé de mon long sommeil dont je parle au début de « Lestat le vampire », j’ai entendu « The Final Countdown » qui provenait de l’appartement au-dessus de moi ! Ca m’a enchanté !! Une des premières choses que j’ai faite, c’est de me renseigner sur qui chantait cette chanson ? J’ai acheté les CD, des vidéos et j’ai été subjugué ! Du coup, j’ai monté un groupe ! En fait, on peut dire que Joey Tempest est mon modèle pour ce qui est de l’évolution sur scène, c’est un homme talentueux et il n’y a pas beaucoup d’artistes qui lui arrivent ne serait-ce qu’à la cheville !

    VM : Alors là, je suis entièrement d’accord avec toi !! C’est le meilleur et..

    Ludovic : Ah…. L’amour… ça donne des ailes…

    VM : Quoi ??

    Ludovic : Oui, tu es folle de lui, alors…

    VM : Non, c’est pas vrai… j’ai de l’admiration et du respect, ce n’est pas pareil… c’est vrai que je l’adore depuis que j’ai 11 ans… mais bon…

    Sandrine : Oui, moi aussi, c’est de l’admiration et du respect !

    L : Je n’en doute pas les filles !

    Sandrine se tournant vers Ludovic en lui tirant la langue… : et toc !

    Ludovic : Pfft !!!

    VM : Bon ça suffit vous deux, j’ai l’impression d’être à la maternelle…

    Ludovic : Ah ! Quel culot !

    Sandrine : Reste poli lol

    VM : oh ! Mais ça suffit, là…

    Lestat : Vous trois en vampires, ça serait vraiment quelque chose ;-)

    Louis : Tu ne crois pas qu’ils perdraient de leur humour ?

    Gabrielle : Au contraire, je pense qu’ils seraient pires…

    Sandrine : Psst ! Val !! Demande à Louis comment il fait pour avoir des dents si blanches !

    VM : ??! Euh..

    Louis : Je vais répondre, j’ai entendu ta question Sandrine… en fait comme tout le monde je me brosse les dents… avec un dentifrice anti-tartre

    Ludovic : Et non pas anti-tartes…

    VM : Remarque des fois ça pourrait servir, parce que des tartes… y’en a vachement…

    L : Ahh ahah, vous me faites vraiment mourir de rire… vous êtes terribles…

    Louis : Oui, franchement c’est dommage que l’on ne vous connaisse que maintenant, vous êtes vraiment supers !

    VM : Merci, c’est gentil ! On est comme ça…

    Sandrine : Oui, on se complète bien !

    Ludovic : C’est à dire que la bêtise que l’un d’entre nous n’a pas dis, il y a en a toujours un ou une parmi nous qui s’empresse de la dire…

    VM : Voilà…

    Sandrine : Et, les tâches de sang sur les dents, ça ne laisse pas des marques, comme le café par exemple qui peu jaunir les dents et …

    VM : Bon appétit… dis, Sandrine, nous ne sommes pas là pour parler de dentifrice…

    Sandrine : Oui, je sais, mais bon…

    VM : Que pensez-vous du phénomène gothique ? Et des groupes qui se griment comme des vampires ?

    L : Ridicules… les déguisements et le maquillage je veux dire. Comme si nous, nous nous promenions à la vue de tous avec des chemises qui dégoulinent de sang, les dents et le visage pleins de sang…. Non ! Nous on a de la tenue, on est propre sur nous. Ils veulent vraiment nous faire passer pour des truffes !

    VM : C’est vrai que c’est pas très malin… ça te dis pas d’aller t’amuser à leur faire une frayeur un de ces jours ?

    L : J’y est pensé, mais ils ne sont même pas dignes de mon intérêt, je ne vais pas perdre mon temps…

    VM : Oui, tu as raison ! Gabrielle as-tu d’autres souvenirs de concerts d’époque ?

    Gabrielle : Oui ! L’été, comme les stades n’existaient pas, quand il y avait un troubadour de renommée, cela se passait dans un champ (comme pour Johnny Hallyday). Un agriculteur nommé au hasard avait obligation de « prêter » son champ pour l’occasion. Je peux vous dire qu’ils n’étaient pas contents, surtout que personne ne leur donnait de compensation. Souvent, après le concert, il retrouvait son champ dans un piteux état… des cannettes, des poches de chips, des joints…

    VM : En tout cas pour les champs, c’est comme maintenant quand il y a un rassemblement techno… un champ leur est attribué et l’agriculteur n’a souvent pas son mot à dire…

    Sinon, Hi hi hi…. Tu vas nous faire croire qu’à l’époque, les cannettes, les chips et les joints existaient ??

    Sandrine : Hi hi hi, j’ai mal au ventre à force de rire…

    Ludovic : Tu ne crois pas que c’est plutôt l’ail sur ton steak qui te fait mal ? hi hi hi..

    VM : hi hi hi

    Gabrielle : Je comprends que ça vous fasse marrer. Mais c’est vrai ça aussi… Pour les cannettes, en fait c’est le forgeron qui façonnait de petits cylindres. Il les revendait prêt à l’emploi au brassier qui y versait sa bière et qui refermait le tout. En plus je me souviens que, un jour, il y avait un troubadour particulièrement mauvais et une grande partie des gens du public ont balancés leur cannettes… Je peux vous dire que le pauvre, se prendre des cannettes en acier qui pèse <?xml:namespace prefix = st1 ns = "urn:schemas-microsoft-com:office:smarttags" /><st1:metricconverter w:st="on" ProductID="2 kg">2 kg</st1:metricconverter> chacune… il s’en ai souvenu. En fait non, parce qu’il est tombé dans le coma (mais à l’époque on ne savait pas ce qu’était un coma…) et quand il s’est réveillé 2 mois plus tard il avait perdu la mémoire…

    Ludovic : Hi hi hi… c’est trop marrant ! Quelle vie c’était à l’époque !

    VM : Oui hi hi palpitant et dangereux à la fois !

    Gabrielle : Oui, c’était une vie pleine d’aventures… et les chips, c’était réellement des tranches de pomme de terre émincées, salées et passées à la poêle. Sauf que cela n’était pas aussi croustillant que maintenant et que l’on s’en mettait partout.

    VM : Ouai, après avec les mains toutes graisseuses…. Berk, moi qui suis toujours en train de courir me laver les mains toutes les 5 mn…

    Gabrielle : et oui, nous n’avions pas la facilité que vous avez maintenant. Pour les joints, c’était en fait du foin… du foin que l’on se taillait long comme une cigarette et qu’on allumait. Je me souviens que je m’étais pris pour une chouette après en avoir fumé un… hi hi hi.  J’étais monté dans un arbre et je m’étais jeté sur une souris qui passait… je me suis cassé un bras…

    L : Maman ! Tu as fumé un joint ?

    Gabrielle : Oh, oui, plusieurs même… mais ne soit pas coincé comme ça.

    Louis : Oui, mais c’est pas bon pour la santé.

    Gabrielle : Quel rabat-joie tu fais Louis !

    Sandrine : Oui, c’est vrai, ça, décoincez-vous un peu tout les deux !

    VM : Tu es choqué Lestat ?

    L : Un peu, non pas que Maman est pris des joints dans sa jeunesse, mais de l’apprendre comme ça, lors d’une interview…

    VM : Tu filmes Ludo ? C’est trop marrant…

    Ludovic : Oui, oui, t’inquiètes, c’est dans la boîte !

    Sandrine : C’est miraculeux ! Tu as dis Maman à Gabrielle !!

    VM : Ah oui, c’est vrai ! Il fallait un « choc » pour que tu dises Maman !

    Gabrielle : J’en suis toute émue… cela faisait si longtemps que tu ne m’avais dis Maman !

    Ludovic : Je sens que je vais pleurer !

    VM : Moi aussi…. Tu veux un kleenex ?

    Sandrine : Moi aussi et en plus je veux bien un kleenex…

    Ludovic : Tu as la serviette en papier de ton repas, tu n’as qu’à t’en servir !! hi hi..

    VM : Hi hi hi..

    Sandrine : ??

    VM : Bien, je vous remercie à tout les trois : Lestat, Louis et Gabrielle pour nous avoir reçu et accordé cet entretient. C’était passionnant ! Bonne fin de soirée !

    Ludovic : Oui, merci et faites attention de ne pas faire une indigestion !

    VM : Ludovic !

    Ludovic : Bein quoi ? A S’ils boivent trop de sang ce soir, après ils vont être malades…

    Sandrine : Ouai, berk…..

    VM : Euh… oui, bonne soirée !

    L, Louis et Gabrielle : Merci, vous aussi !

    L : Et surtout ! Ne changez pas !

    VM : Y’a pas de risques  

     

     

    J'adore vraiment le personnage de Lestat le vampire et si ce personnage existait, je le crois tout à fait capable de se sentir à l'aise dans une "interview" comme celle-ci!


    1 commentaire
  • Fausse interview Joey (wrong interview Joey)

     

     

    Une fois de plus, je n’arrive pas à réaliser ce qu’il m’arrive. En effet, après Axl Rose, Sebastian Bach, Jon Bon Jovi, Darren Warthon, Gary Hughes et Tobias Sammet, c’est au tour de Joey Tempest ! Oui, LE JOEY TEMPEST !! En plus comble du bonheur, c’est lui qui m’a appelé pour faire une interview !!! Alors là royal Monsieur Tempest !

    C’est dans sa charmante maison que m’a reçue le beau Joey Tempest. Comme j’étais très stressée, je n’ai pas eu le courage d’y aller toute seule. En effet, j’ai demandé à ma fidèle « complice » Sandrine alias « Gandalf » de m’accompagner. Sa mission : prendre des photos ! J’ai aussi demandé à un autre fidèle « complice » de m’accompagner : Ludovic alias « Shaka », le célèbre chroniqueur. Sa mission : filmer l’interview et, accessoirement nous empêcher à Sandrine et à  moi de nous jeter sur Joey…

    Petite fausse note tout de même… Madame Tempest était là elle aussi… Elisabeth !

    <o:p></o:p> 

    <o:p>Dans l'interview : ET : C'est Elisabeth Tempest donc...  </o:p>

    Tout ce qui est noté entre parenthèses quand je m’adresse à Sandrine ou Ludovic est sensé être dit doucement.

    <o:p> </o:p>

    VM : Bonjour Joey, bonjour … Elisabeth ! Merci de m’avoir appelé pour faire cette interview Joey ! J’espère que tu ne m’en voudras pas, mais je suis accompagnée de mes amis Sandrine et Ludovic. Je les forme au métier… ;-) (Quoi ?! Faut bien trouver une excuse à votre présence…)

    <o:p> </o:p>

    JT : Bonjour Val ! Bonjour Sandrine et Ludovic ! Non, non, je ne suis pas fâché ! Bienvenus à vous tous ! Et, Val,  c’est moi qui suis enchanté de faire cette interview avec toi ! Tout le monde m’a parlé de toi en d’excellents termes, Tobias ( Sammet) , peut-être plus que les autres car comme vous avez quasiment le même âge, il m’a dit que le courant était très bien passé entre vous et que vous n’avez pas arrêté de délirer ensemble lol. Et puis surtout, je te connais, je t’ai rencontré à Pratteln !

    <o:p> </o:p>

    VM : Merci pour ces compliments Joey. Oui, c’est vrai qu’avec Tobias, on s’est bien marrer. Tu te souviens de moi ? Je veux dire à Pratteln ?

    <o:p> </o:p>

    JT : Oui, bien sûr ! On s’est vu à l’hôtel en début d’après midi et tu étais toute rouge

    <o:p> </o:p>

    VM : Ouai, bein, c’était l’émotion…

    <o:p> </o:p>

    JT : Fallait pas, je suis un homme comme les autres, tu sais !

    <o:p> </o:p>

    VM : Oui, mais bon, je t’adore depuis que j’ai 11 ans, alors…

    <o:p> </o:p>

    JT : Merci, je suis très touché ! Et après à Pratteln, je t’ai vu à la fin des répétitions et on a pris une photo ensemble.

    <o:p> </o:p>

    VM : Oui !! Mon meilleur souvenir !!

    <o:p> </o:p>

    JT : Je l’ai cette photo, car John Leven a pris une photo en même temps que ta copine nous photographiait !

    <o:p> </o:p>

    VM : Oui, je sais Sebastian (Bach) me l’a dit !

    <o:p> </o:p>

    JT : Quelle pipelette ce Seb !

    <o:p> </o:p>

    VM : Oui !! C’est ce que j’ai dis à Tobias !

    <o:p> </o:p>

    Pendant ce temps là, Elisabeth (la femme de Joey dois-je le rappeler ??) avait l’air de s’ennuyer royalement, elle se tournait les pouces à nos côté en baillant …

    <o:p> </o:p>

    VM : Bien, peut-on revenir sur cette formidable tournée que vous venez de terminer ?

    <o:p> </o:p>

    JT : Oui, bien sûr ! Je garde un souvenir exceptionnel de cette tournée 2004/2005. Lors de notre 1ère apparition au Sweden Rock à l’été 2004, on était tellement stressés, on ne savait pas comment ça allait se passer. Et ça été génial ! C’était une sorte de test pour nous, tu vois ?

    <o:p> </o:p>

    VM : Oui, oui, je vois ce que tu veux dire ! Mais au final, ça c’est super bien passé ?!

    <o:p> </o:p>

    JT : Oui ! Nous étions ravis et du coup, nous étions confiants pour la suite !

    <o:p> </o:p>

    VM : Qu’as-tu pensé de l’ambiance de Colmar l’an dernier ?

    <o:p> </o:p>

    JT : Ahhh !! Quel souvenir ! C’était vraiment top ! Je crois me souvenir que tu y étais, tu me l’a dis à Pratteln !

    <o:p> </o:p>

    VM : Oui, j’y étais !

    <o:p> </o:p>

    JT : Oui, c’était génial ! Et en plus, il y a eu une banderole ! Génial !

    <o:p> </o:p>

    VM : La banderole, c’est moi qui l’ai préparé, et quand je suis arrivée j’ai fais signer tout les membres du forum français Europe Paradise !!

    <o:p> </o:p>

    JT : C’est toi qui avais fait cette banderole ?

    <o:p> </o:p>

    VM : Oui, ma 1ère banderole !!

    <o:p> </o:p>

    JT : Cool ! Tu sais je l’ai toujours !

    <o:p> </o:p>

    VM : Nooonnn ??

    <o:p> </o:p>

    JT : Si, si, je te jures. Tiens, je vais te le prouver.

    Puis s’adressant à sa femme…

    JT : Chérie, peux-tu aller me chercher la banderole de Colmar s’il te plaît ?

    <o:p> </o:p>

    E.T : Oh !! T’à qu’à y aller tout seul !!

    <o:p> </o:p>

    JT : Je suis en pleine interview, excuses moi et comme toi, tu ne faisais rien à part bailler et te tourner les pouces….

    <o:p> </o:p>

    E.T : Tu n’as qu’à dire devant Val et ses amis que je ne fais jamais rien, comme ça elle pourra le marquer dans son interview…

    <o:p> </o:p>

    VM : Non, non, je ne marquerai rien… (Tu filmes, Ludo j’espère ??...)

    <o:p> </o:p>

    JT : Bon, excuses moi Val, je vais chercher la banderole…

    <o:p> </o:p>

    VM : Mais, je t’en prie, vas-y…

    Puis m’adressant à Elisabeth..

    VM : Vous auriez pu être plus cool avec Joey tout de même, il ne vous demandait pas grand chose….

    <o:p> </o:p>

    E.T : Non, mais bon, je voulais qu’il voit par lui-même le bazar que les banderoles mettent dans les tiroirs…

    <o:p> </o:p>

    VM : euh, oui, bon passons, ah Joey, ça y est tu l’as trouvé ?

    <o:p> </o:p>

    JT : Oui, tiens regarde !

    <o:p> </o:p>

    VM : Ouai, ouai, c’est bien ça !

    <o:p> </o:p>

    JT : En plus je m’en rappelle bien, parce qu’elle a atterrit à mes pieds !

    <o:p> </o:p>

    VM : Oui, mais c’est pas moi qui l’est lancé par contre, j’étais pas bien placée et j’avais peur de ne pas la lancer assez fort, alors je l’ai passé à une autre personne du forum qui a signé elle aussi d’ailleurs sur la banderole !

    <o:p> </o:p>

    JT : C’est un beau travail d’équipe alors !

    <o:p> </o:p>

    VM : Ouai ! Et en plus quand tu as attrapé la banderole et que l’as montré au public, ça été grandiose ce moment !!

    <o:p> </o:p>

    JT : Oui, j’étais content ! C’est la seule banderole que l’on est eu à Colmar en plus ! Alors je te remercie !

    <o:p> </o:p>

    VM : Mais il n’y a pas de quoi, ça m’a fais plaisir ! Peux-tu me parler de ton jeu de scène ?

    <o:p> </o:p>

    JT : Oui, il est très simple, je cours dans tout les sens, sans but précis et…

    <o:p> </o:p>

    VM : Oui, c’est pour ça que tu trébuches tellement d’ailleurs. Sais-tu que tu me fais très peur ? J’ai toujours peur que tu chutes de la scène quand tu pars comme cela avec ton micro…

    <o:p> </o:p>

    JT : C’est vrai que je trébuche souvent dans les fils ou que je me cogne dans un ampli…. Mais c’est parce que je suis un peu étourdi !

    <o:p> </o:p>

    VM : Comme moi !!

    <o:p> </o:p>

    JT : Ah oui ? Toi aussi ?

    <o:p> </o:p>

    VM : Oui ! Et aussi je suis souvent dans la lune…

     

    JT : Moi aussi ! C’est dingue les points communs que l’on a !!

    <o:p> </o:p>

    ET : Si je vous dérange, n’hésitez pas à me le dire… je vous laisse…

    <o:p> </o:p>

    JT : Mais enfin Elisabeth, qu’est-ce qu’il te prend ?

    <o:p> </o:p>

    VM : (Vas-y Sandrine, prend la photo de Elisabeth tirant la tronche…) Allons Elisabeth, il ne faut pas le prendre de cette façon, c’est normal que le courant passe bien entres nous, je le « connais » depuis 19 ans quand même !!

    (Suite à cette malheureuse réflexion, Ludovic a dû intervenir pour empêcher Elisabeth de se jeter sur moi tout en gardant son caméscope bien en place pour continuer de filmer…)

    VM : Oh ! ça va ! Faut rester cool Elisabeth !! (Sandrine, arrête de te marrer et prend des photos…)

    <o:p> </o:p>

    JT : Je suis désolé Val, je ne sais pas ce qu’à Lisa aujourd’hui… (Puis s’adressant à sa femme) Lisa, il serait plus que convenable que tu présentes tes excuses à Val…

    <o:p> </o:p>

    ET : Ca va pas ??!! C’est hors de question !! Je n’ai rien fais !!

    <o:p> </o:p>

    VM : Hum ! Sans vouloir la ramener, je vous signale Lisa que Ludovic à tout filmé… (t’as filmé au moins Ludo ??)

    <o:p> </o:p>

    Ludovic : Oui, oui tout !

    <o:p> </o:p>

    VM : Ok ! Bon, on peut continuer Joey ?

    <o:p> </o:p>

    JT : Oui, bien sûr !

    <o:p> </o:p>

    VM : Peux-tu me parler du prochain album ? Quelles influences, est-ce que cela sera la suite logique de « Start from the dark » ?

    <o:p> </o:p>

    JT : Oui, absolument et…

    Un bruit sourd retenti dans la cuisine nous faisant tous sursauter…

    <o:p> </o:p>

    JT : Ah ! C’est Carrie !

    <o:p> </o:p>

    VM : Carrie ?

    <o:p> </o:p>

    JT : Mon chat !

    <o:p> </o:p>

    VM : Génial ! Tu l’as appelé Carrie !!

    Une charmante minette tigrée s’approche soudain de nous, elle snobe littéralement Elisabeth qui essayait de l’attraper et va directement trouver Ludovic pour poser son nez sur le caméscope…

    (Sandrine ! prend une photo de ce chat !!! C’est le chat de Joey !!) Après cela Carrie commence à faire ses griffes d’un air satisfait  sur le jean de Ludovic…

    <o:p> </o:p>

    JT : Carrie, soit mignonne et laisse Ludovic tranquille…

    <o:p> </o:p>

    Ludovic : Non, ça va laisse, Joey, après tout c’est ton chat…il peut bien faire  tout ce qu’il veut…

    <o:p> </o:p>

    VM : ???  Sais-tu comment les chats de Tobias s’appellent ?

    <o:p> </o:p>

    JT : Il me l’a dit, oui, mais je me souviens plus…

    <o:p> </o:p>

    VM : Aristote, Platon et  Socrate !

    <o:p> </o:p>

    JT : Oui, voilà, c’est ça ! Parce que Tobi adore la philo !

    <o:p> </o:p>

    VM : Oui ! C’est ça !!

    <o:p> </o:p>

    JT : Elisabeth, s’il te plaît, est-ce que tu pourrais aller nous chercher des rafraîchissements ?

    <o:p> </o:p>

    ET : Tu exagère !!

    <o:p> </o:p>

    JT : Ecoute, tu es là, à faire la tête en te tournant les pouces et à bailler…

    <o:p> </o:p>

    VM : (tu filmes toujours Ludo ? Et toi Sandrine, prend des photos, c’est trop marrant !!)

    <o:p> </o:p>

    Ludovic : oui, oui, je filme toujours ! Demande à Joey s’il a les coordonnées des jumelles…

    <o:p> </o:p>

    VM : (Non ! Je lui demanderai pas t’à qu’à le faire tout seul ! )

    <o:p> </o:p>

    JT : Qu’est-ce qu’il se passe ?

    <o:p> </o:p>

    VM : C’est Ludovic, il a un renseignement de la plus « haute importance à te demander », vas-y Ludo !

    <o:p> </o:p>

    Ludovic : C’est… en fait c’était pour savoir si tu avais les coordonnées des jumelles…

    <o:p> </o:p>

    JT : Les jumelles ?? Non, heureusement d’ailleurs… et encore plus heureux, que elles, n’ont pas mes coordonnées…

    <o:p> </o:p>

    Ludovic : Bon, tant pis alors !

    <o:p> </o:p>

    JT : Tu ne perds rien tu sais !!

    <o:p> </o:p>

    Sandrine : Et John Leven, demandes-lui s’il peut me donner les coordonnées de John !!

    <o:p> </o:p>

    VM : Pfftt !!! J’en ai assez, vous allez me laisser faire mon travail correctement ??!!

    <o:p> </o:p>

    JT : Tu veux les coordonnées de John, Sandrine ?

    <o:p> </o:p>

    Sandrine : Oui… hi, hi, hi !

    <o:p> </o:p>

    VM : Je rêve !! Cette interview est un cauchemar !!  Mais pourquoi, je n’y suis pas allée toute seule…. Pourquoi ??

    <o:p> </o:p>

    JT : Attends Sandrine, j’appelle John et je lui demande s’il m’autorise à donner ces coordonnées…

    Joey sort de la pièce pour appeler John

    <o:p> </o:p>

    VM : Alors Sandrine, ça va tu as réussi ton coup ?

    <o:p> </o:p>

    Sandrine : Oh, lala, je fais rien de mal…

    <o:p> </o:p>

    VM : Non, mais bon, ça ne fait pas très sérieux pendant une interview, pareil pour toi Ludovic… franchement, la prochaine fois… et encore, si Joey accepte une prochaine fois, j’y vais toute seule !!

    <o:p> </o:p>

    JT : Ca y est, j’ai appelé John, alors, il préfère que tu me laisses tes coordonnées, je lui passerai et il t’appellera…

    <o:p> </o:p>

    VM : Tu parles…

    <o:p> </o:p>

    JT : Pardon ?

    <o:p> </o:p>

    VM : Euh, non rien je disais une bêtise.

    <o:p> </o:p>

    ET : Hum !

    <o:p> </o:p>

    JT : Elisabeth, arrête !

    <o:p> </o:p>

    ET : Je n’ai rien dis !

    <o:p> </o:p>

    JT : Non, mais tu l’as pensé si fort…

    <o:p> </o:p>

    VM :   Peut-on continuer ?

    <o:p> </o:p>

    JT : Oui, bien sûr Val !

    <o:p> </o:p>

    Sandrine : Tiens, Joey, voilà mon numéro de téléphone !

    <o:p> </o:p>

    JT : Ah, merci, je range ton numéro dans mon agenda et tout à l’heure je rappelle John pour le lui donner !

    <o:p> </o:p>

    Sandrine : Merci !

    <o:p> </o:p>

    VM : Je reprends donc ma question qui date de 2 heures environ maintenant… Peux-tu me parler du prochain album ? Quelles influences, est-ce que cela sera la suite logique de « Start from the dark » ?

    <o:p> </o:p>

    JT : Oui, alors il est encore tôt pour en parler, mais ce que je peux te dire, c’est que ce sera la suite logique de « Start from the dark » et que ce sera un album qui va refléter nos impressions du moment … au moment venu !

    <o:p> </o:p>

    VM : Euh, oui, je vois… tu n’as donc pas de scoop à nous annoncer ?

    <o:p> </o:p>

    JT : , c’est bien parce que c’est toi Val ! Alors en fait, j’ai envie de faire un concept album avec Europe…

    <o:p> </o:p>

    VM : Oui, c’est très à la mode !!

    <o:p> </o:p>

    JT : Euh.. oui, donc un concept album à propos de la trilogie du « Seigneur des Anneaux » !

    VM : Cool !! On est tous les 3 fans de la trilogie !!

    <o:p> </o:p>

    JT : C’est vrai ?

    <o:p> </o:p>

    VM : Oui !! D’ailleurs si tu veux une inspiration de Gandalf demande à Sandrine…. Et si tu en veux de Legolas, faut voir avec moi…

    <o:p> </o:p>

    JT : Cool ! Mais je ne comprends pas pourquoi…

    <o:p> </o:p>

    VM : Ca serait trop long à t’expliquer, c’est pour cela que je t’invite à t’inscrire sur le forum français Europe Paradise et tu liras nos petits délires dans la rubrique divers !

    <o:p> </o:p>

    JT : Super, je le ferais !

    <o:p> </o:p>

    VM : Tiens, voici l’adresse !

    <o:p> </o:p>

    JT : Merci ! Oui, donc, je disais un concept album ayant pour sujet la trilogie du Seigneur des Anneaux.. En plus en bonus track, je mettrais une version réenregistrée de « The King will return » !!

    <o:p> </o:p>

    VM : Cool !! Ca c’est une bonne idée et en + ça colle parfaitement avec le Seigneur des Anneaux !!

    <o:p> </o:p>

    JT : Oui, tout à fait… j’ai en + envie de la transformer en duo…

    <o:p> </o:p>

    VM : Non !!!?? Et tu voudrais la chanter avec qui ???

    <o:p> </o:p>

    JT : Jon Bon Jovi !

    <o:p> </o:p>

    VM : Pourquoi ??

    <o:p> </o:p>

    JT : Parce qu’en fait, il me fait un peu pitié… j’ai envie qu’il retrouve les vraies valeurs musicales. Car si nous, Europe nous sommes restés dans le hard, eux : Bon Jovi, il faut bien dire qu’ils s’éparpillent un peu.

    <o:p> </o:p>

    VM : Alors là, tu es un prince Joey ! Et crois-tu que Jon va accepter ?

    <o:p> </o:p>

    JT : Oui, bien sûr, car en fait, c’est lui qui m’a appelé il y a une semaine en me suppliant de faire un duo avec lui et que se  serait bien que ce duo soit sur le futur album de Europe… alors, bon… comme je suis généreux…. Mais je t’avouerais, que j’ai dû faire un tri…

    <o:p> </o:p>

    VM : Tu n’as pas peur que Jon « sabote » le duo ? Je veux dire, Jon chante bien, mais quand il est avec toi, il chante comme une patate !! J’ai en mémoire le duo au « Band explosion » au Japon sur « Get Back » des Beatles… c’était une vraie catastrophe du coté de Jon….

    <o:p> </o:p>

    JT : Oui, c’est vrai, mais bon, là c’est sur album, donc en studio on va pouvoir recommencer autant de fois qu’il faudra pour que cela soit impeccable !  

    <o:p> </o:p>

    VM : Oui, heureusement ! Tu as dis que tu devais faire des tris, c’est à dire ?

    <o:p> </o:p>

    JT : Axl Rose aussi m’a supplié !

    <o:p> </o:p>

    VM : Arf ! Je ne suis pas étonnée…

    <o:p> </o:p>

    JT : En fait il m’a supplié d’être le nouveau chanteur de Guns’N Roses !!

    <o:p> </o:p>

    VM : Il avait bu, tu crois ?

    <o:p> </o:p>

    JT : Je ne sais pas, j’ai pas tout compris ce qu’il m’a dit….

    <o:p> </o:p>

    ET : Bien sûr qu’il avait bu !!

    <o:p> </o:p>

    Sandrine : (Miracle ! Elle parle…. )

    <o:p> </o:p>

    Ludovic : (Faut fêter ça ! En plus ça fait longtemps qu’elle n’a pas essayé de se jeter sur Val…)

    <o:p> </o:p>

    Sandrine : (Oui, c’est vrai ça…)

    <o:p> </o:p>

    VM : (Vous arrêtez un peu tout les deux ?) Mais, qu’est-ce qu’aurait fait Axl, si tu avais accepté ?

    <o:p> </o:p>

    JT : En fait, il m’a dit que ça lui aurait permit de se focaliser sur le piano !

    <o:p> </o:p>

    VM : Ah ! Oui, son fameux concept album tout piano dont il m’a parlé !!

    <o:p> </o:p>

    JT : Oui, c’est ça !! Mais j’ai refusé bien évidemment ! Ma priorité absolue c’est Europe !!

    <o:p> </o:p>

    VM : Heureusement que tu as refusé !! Déjà qu’il voulait essayé de débaucher Mic !!

    <o:p> </o:p>

    JT : Oui, Mic me l’a dit, et on était morts de rire… Mais lui aussi me fait pitié…

    <o:p> </o:p>

    VM : Oui, je comprends, mais si on commence à s’apitoyer sur tout le monde on va pas en sortir… en plus c’est sa faute, il avait un avenir prometteur, mais il a tout gâché…

    <o:p> </o:p>

    JT : Tu crois que si je lui propose une place de roadie il va accepter ?

    <o:p> </o:p>

    VM : Personnellement je te le déconseille…

    <o:p> </o:p>

    JT : Pourquoi ?

    <o:p> </o:p>

    VM : Imagine, il est quand même super coléreux… s’il se met à péter les instruments et le matériel ?? Tu fais quoi ?

    <o:p> </o:p>

    JT : Oui, effectivement… Je le vire ?

    <o:p> </o:p>

    VM : Non, il ne vaut mieux pas que tu l’embauches, c’est plus simple.

    <o:p> </o:p>

    JT : Oui, tu as raison !

    <o:p> </o:p>

    VM : As-tu un autre scoop à m’annoncer ?

    <o:p> </o:p>

    JT : Oui, pour les premières parties de nos concerts, on a décidé que l’on prendrait 2 groupes qui ouvriront les shows avant nous !

    <o:p> </o:p>

    VM : Dis-moi !! Je suis impatiente !!

    <o:p> </o:p>

    JT : Dare et Ten !

    <o:p> </o:p>

    VM : C’est Darren qui va être content ! Lors de l’interview il m’a raconté comment il avait apprécié de faire vos 1ères parties en 1989 !!

    <o:p> </o:p>

    JT : Oui, c’était un moment génial pour nous aussi. Et puis « Wake up call », c’est à ce moment déjà que l’idée m’est venue !

    <o:p> </o:p>

    VM : Ouiii !! Darren m’a raconté, tu rentrais comme un fou dans sa chambre et tu le secouais en criant « Wake up call » !! Trop fort !!  Pour Ten, comment s’est passé la rencontre avec Gary Hughes ?

    <o:p> </o:p>

    JT : En fait, par hasard, on s’est rencontré dans un magasin de jouets…

    <o:p> </o:p>

    VM : Un magasin de jouets ?

    <o:p> </o:p>

    JT : Oui, tu sais dans notre bus on a une X-Box et une Playstation ?

    <o:p> </o:p>

    VM : Oui, oui !!

    <o:p> </o:p>

    JT : Je suis allée acheter des jeux en fait, car quand on est sur les routes, on a du temps et faut bien un peu s’occuper…On ne peut pas toujours « plancher » sur le nouvel album, donc après on s’amuse un peu !!

    <o:p> </o:p>

    VM : Tu as bien raison, moi aussi j’adore jouer !!

    <o:p> </o:p>

    JT : Oui, ça détend ! J’étais donc dans le magasin de jouets et je vois Gary Hughes qui était en train de faire son choix sur différentes figurines des « Maîtres de l’Univers »…

    <o:p> </o:p>

    VM : Tu veux dire qu’il allait s’acheter une figurine de Musclor ? lol

    <o:p> </o:p>

    JT : Oui, oui, c’est ça… lol Comme je sais qu’il a des enfants, j’ai pensé que c’était pour eux.

    <o:p> </o:p>

    VM : Logique…

    <o:p> </o:p>

    JT : J’arrive derrière lui, je lui donnes une tape amicale sur l’épaule et je lui dit : « Tes enfants vont être contents ! » et lui me répond que c’est pour lui, car il adore Musclor et qu’en plus il veut les mettre dans sa maquette du château de Camelot : le château du Roi Arthur…

    <o:p> </o:p>

    VM : Tu devais être écroulé !

    <o:p> </o:p>

    JT : Absolument ! Puis nous sommes allés prendre un verre …

    <o:p> </o:p>

    ET : Vous auriez pu allé prendre un thé ??!!

    <o:p> </o:p>

    VM : Si ça se trouve ils sont allés prendre un lait-menthe qu’est-ce que tu en sais Elisabeth ??

    <o:p> </o:p>

    ET : Je ne t’ai pas autorisé à me tutoyer Val…

    <o:p> </o:p>

    JT : Elisabeth, enfin !

    <o:p> </o:p>

    VM : Tiens ça tombe bien moi non plus je ne te l’ai pas autorisé… ni à m’appeler Val d’ailleurs…

    <o:p> </o:p>

    Ludovic : Dois-je intervenir ?

    <o:p> </o:p>

    VM : Pourquoi ?

    <o:p> </o:p>

    Ludovic : Car, s’il le faut, je pose le caméscope…

    <o:p> </o:p>

    VM : Non, non, ça va, Ludo, on est civilisé…. Surtout moi !

    <o:p> </o:p>

    ET : Je vais te….

    <o:p> </o:p>

    Et elle se vautre en trébuchant sur le chat qui dormait au pied de Joey…

    <o:p> </o:p>

    VM : (Tu as filmé Ludo ?)

    <o:p> </o:p>

    Ludovic : Oui, c’est trop marrant !! On va bientôt pouvoir faire un bétisier !

    <o:p> </o:p>

    Sandrine : hi, hi, hi, hi !! Ou l’envoyer à Vidéo Gag

    <o:p> </o:p>

    Ludovic : Comme ça en plus si c’est le meilleur gag, on gagnera 1000€…

    <o:p> </o:p>

    VM : J’espère que tu n’as pas fais mal au chat Elisabeth ?

    <o:p> </o:p>

    JT : Ca va ma puce ?

    <o:p> </o:p>

    ET : Oui, oui, ça va !

    <o:p> </o:p>

    JT : Je parlais à Carrie… mais je suis ravie de savoir que tu vas bien aussi… je le savais, c’est pour cela que je ne te l’ai pas demandé !

    <o:p> </o:p>

    Elisabeth : Personne ne m’aime !

    <o:p> </o:p>

    VM : Et voilà qu’elle nous la joue Caliméro maintenant… Hum, Joey, peut-on continuer ?

    <o:p> </o:p>

    JT : Oui, oui. Donc, avec Gary on est allé prendre un verre et on a abordé le sujet de la première partie. Il a accepté, donc c’est cool !

    <o:p> </o:p>

    VM : Ca va vraiment être une super affiche !! Chacun va jouer une demi-heure à peu près ?

    <o:p> </o:p>

    JT : Oui, c’est cela ! Les concerts commenceront à 20 heures avec Dare, puis Ten pourra commencer à 20h45, pour que nous, nous puissions commencer à 21h45 dernier délai !

    <o:p> </o:p>

    VM : Oui ! Ca c’est une bonne organisation !!

    <o:p> </o:p>

    JT : Disons que c’est pour permettre à Darren d’aller se coucher tôt…

    <o:p> </o:p>

    VM : Oui, je comprends, il n’est pas très vif, c’est ça ? Donc faut le ménager ??

    <o:p> </o:p>

    JT : Voilà c’est ça !   C’était le petit oiseau avec une coquille d’œuf sur la tête ?

    <o:p> </o:p>

    VM :  Qui ? Darren se promène avec une coquille d’œuf sur la tête ?

    <o:p> </o:p>

    Sandrine : eh, bien, si c’est le cas, il n’a pas peur du ridicule…

    <o:p> </o:p>

    Ludovic : Le ridicule ne tue pas, heureusement…

    <o:p> </o:p>

    VM :

    <o:p> </o:p>

    JT : Non, pas Darren  . Mais tout à l’heure tu parlais de Caliméro…

    <o:p> </o:p>

    VM : Ahhhh !!! ça !! Oui, oui, c’est ça, il à une coquille d’œuf sur la tête !

    <o:p> </o:p>

    JT : Je regardais quand j’étais petit !

    <o:p> </o:p>

    VM : Oui, moi aussi !

    <o:p> </o:p>

    JT : J’aimais bien Scoobi-doo aussi !

    <o:p> </o:p>

    VM : Oui !! Moi aussi ! Au fait, sur une photo, tu tiens un petit Alf en peluche…

    <o:p> </o:p>

    JT : Oui, je l’ai toujours, mais c’est la peluche de mon chat maintenant…

    <o:p> </o:p>

    VM : C’est mignon !! Bien, ce n’est pas que l’on s’ennuie, mais il faut que nous te laissions…

    <o:p> </o:p>

    ET : C’est pas trop tôt…

    <o:p> </o:p>

    JT : Elisabeth !

    <o:p> </o:p>

    VM : La bave du crapaud n’atteint pas la blanche colombe que je suis…

    <o:p> </o:p>

    JT : J’ai été ravi de vous rencontrer tout les trois. Vous êtes très sympas, turbulents, mais sympas!  Val, j’espère te revoir lors de la prochaine tournée et on fera d’autres interviews ensemble !!

    <o:p> </o:p>

    VM : Moi aussi et merci pour tout !

    <o:p> </o:p>

    Sandrine : A bientôt Joey et merci de passer mes coordonnées à John !

    <o:p> </o:p>

    Ludovic : A+ Joey !

    <o:p> </o:p>

    Une fois de plus je ne me moque pas, oh ! non, surtout pas, j’adore trop Joey, j’ai préféré, m’amuser sur tout ce qu’il se passe autour pendant cette « pseudo-interview ». En plus, je suis sûre que Joey est charmant avec Elisabeth et que celle-ci n’est pas une « peste » comme je veux la faire passer ici. Donc, Joey je t’adore ! Elisabeth, je ne te connais pas, mais je suis certaine que tu es une femme formidable. Si tu passes par là, après tout… pourquoi pas je t’embrasse Joey et mes salutations à Elisabeth.

    Sandrine et Ludovic, sans rancunes j’espère, vous voyez, je n’ai pas été trop « chipie » avec vous

    <o:p></o:p> 

     


    2 commentaires
  • Fausse interview Tobias Sammet

    <o:p> </o:p>

    Voilà que je continue dans ma période de chance, après mes interviews d’Axl Rose, Sebastian Bach, Jon Bon Jovi, Darren Warthon et Gary Hughes, voilà que Tobias Sammet accepte à son tour de faire une interview !

    <o:p> </o:p>

    Le charmant et sautillant Tobias m’a reçu dans son appartenant aménagé en caverne…

    <o:p> </o:p>

    VM : Bonjour Tobias ! Et merci de me recevoir dans ta euh, jolie caverne ?

    TS : Bonjour Val ! C’est un plaisir de te recevoir, d’autant plus que j’entends beaucoup parler de toi en ce moment !

    VM : Ah bon ?

    TS : Oui, tu as une façon bien particulière de mener tes interviews, c’est innovant, c’est dynamique et plein d’esprit et c’est très fun : donc j’adore !

    VM : Merci !

    TS : Pas de quoi ! Alors, tu trouves mon « appartement – caverne » joli ?

    VM : Oui ! Beaucoup ! C’est très imaginatif comme déco !

    TS : Oui, c’est vrai, mais j’aime beaucoup !

    VM : Il faudra que tu me donnes le nom de ton décorateur…

    TS : Rien de plus facile Val, car en fait le décorateur c’est moi !!

    VM : Ah bon… !! Quelle chance j’ai…

    TS : Sache que je me déplace personnellement et que je peux tout décorer dans ton habitation !

    VM : Cool…. On va comparer nos agendas alors tout à l’heure !

    TS : Volontiers !

    VM : Hum ! Oui, bon. Tiens, je viens de penser à un truc…. Cette décoration de caverne, ce n’est pas par hasard ?

    TS : Je ne sais pas, que veux-tu dire, tu peux développer ton idée s’il te plaît ?

    VM : J’ai lu  dans ta biographie sur le site officiel de Edguy que tu aimais beaucoup la philosophie… et là, la caverne comme décoration… c’est un clin d’œil à Platon ! La caverne de Platon !

    TS : Oui !! Exactement ! Je suis content que tu es fais le rapprochement !!

    VM : Ouai, bein, j’ai un cerveau tu sais…

    TS : Oui, oui, je sais, je n’insinuais rien du tout. Mais ce n’était pas évident de faire le rapprochement !

    VM : Oui, c’est vrai, mais moi, je remarque tout et je fais tous les rapprochements !

    TS : C’est ce que je vois ! 

    VM : Alors si je te dis 1+1 ne fais pas toujours 2, tu me réponds quoi ?

    TS : Arff ! C’est compliqué ça comme question !

    VM : Bein, c’est de la philo… ma prof de terminale nous disais souvent cette phrase…

    TS : 11 !

    VM : Quoi 11 ?

    TS : 1+1, si je vire le +, je colle les chiffres et ça fait 11 !

    VM : Mmmouai… moi je dirai que ça pourrais faire 20 par exemple…

    TS : Expliques-moi ?

    VM : 1+1, si ça sous-entends que c’est par exemple une dizaine + 1 dizaine, ça fait une vingtaine… lol

    TS : ah, ah ! T’es marrante toi comme fille !

    VM : Mais pourquoi vous me dites tous que je suis marrante ? Bon, enfin… j’ai aussi lu que tu adorais regarder des vieux châteaux en ruine ?

    TS : Oui, j’adore les vieux châteaux !  C’est pour cela que je projette d’aller en vacances en Ecosse pour voir de vieux château. Si peu en plus qu’ils soient hantés, je vais adorer ça !

    VM : Tiens, en parlant de vieux château, tu devrais aller trouver Gary Hughes… il habite dans un sublime château ! Je suis allée l’interviewer la semaine dernière. En plus tu verras qu’il a Excalibur dans son château.

    TS : ah oui Gary hé hé !

    VM : Pourquoi tu te marres ?

    TS : Parce que j’ai lu ton interview et tu lui a dit « Bonjour Gay ! » Et j’étais mort de rire !

    VM : Ah oui…. J’ai l’impression que cette histoire va me suivre toute ma carrière…

    TS : Mais c’était super marrant !

    VM : On peut arrêter d’en parler ?

    TS : Oui, bien sûr… si tu veux…

    VM : Merci ! Bon, revenons aux châteaux hantés écossais…

    TS : Oui, ça serait cool, je passerais la nuit dans un château hanté et après j’écris une chanson !

    VM : Oui, tiens d’ailleurs où puises-tu cette inspiration pour écrire tes chansons ?

    TS : Dans la vie de tous les jours, tout est susceptibles de m’inspirer.

    VM : Donc tu pourrais faire une chanson sur un château hanté écossais ?

    TS : Oui !

    VM : Et comment appellerais-tu cette chanson par exemple ?

    TS : « Burning the Haunted Castle » !

    VM : Ouai ! Tu te foules pas trop là… parce que le double live que vous avez sorti il y a deux ans s’appelle « Burning down the Opera live »…et puis pourquoi Burning ? Pourquoi veux-tu brûler un château en ruines ? Tu ne trouves pas que c’est déjà assez abîmé d’être en ruines, il faut en plus le brûler ? Tu es pyromane ou quoi ?

    TS : Pyro quoi ?

    VM : Pyromane ! Incendiaire si tu préfères !

    TS : Ah ! Non, non pas du tout ! Mais je trouve que Burning ça sonne bien !

    VM : Ok ! J’ai remarqué que tu aimes bien l’histoire, dans l’album « Mandrake », il y a un titre qui s’appelle « Jerusalem » et bizarrement, l’intro (que j ‘adore) est très influencée celtique ! Peux-tu m’expliquer ?

    TS : Oui, bien sûr, mais as-tu 4 heures au moins de libre devant toi ?

    VM : Euh, non pas 4 heures… 1 heure et encore…

    TS : Bon, je vais essayer de faire court alors !

    VM : Oui, vas-y fais court !

    TS : J’ai pris comme base à cette chanson, les légendes celtiques avec <st1:personname w:st="on" productid="la Quête">la Quête</st1:personname> du Graal. Car j’adore tout ce qui touche aux légendes celtes.

    VM : ah ! ok ! ça va j’ai compris le parallèle entre « Jerusalem » et cette intro celte, moi aussi j’adore les légendes celtes. Pas besoin d’en faire 4 heures Tobi ! Je peux t’appeler Tobi ?

    TS : Oui, mais c’est bien parce que c’est toi Val !

    VM : Merci, tu es un ange !

    TS : Oui, je sais, merci !

    VM : Oui, donc je disais, j’ai compris ! Les Chevaliers de <st1:personname w:st="on" productid="la Table Ronde">la Table Ronde</st1:personname> sont partis en « Terre Sainte » pour chercher le Graal, donc, c’est normal que tu prennes le nom de cette ville Jerusalem tout en le liant avec une intro celte !

    TS : Exactement ! Arf ! Je suis content, généralement les gens ont du mal à me suivre, mais là, avec toi au moins, tu piges tout ce que je veux dire.

    VM : C’est parce que moi aussi j’adore l’histoire et donc j’ai pigé rapidement !

    TS : Ouai !

    VM : J’ai aussi remarqué que tu appréciais Europe, j’ai un petit live accoustique de Edguy à Toulouse et vous y jouez « I’ll cry for you » de Europe. Peux-tu m’en parler ?

    TS : Oui bien sûr ! C’est vrai que j’adore Europe ! J’ai grandis avec les albums de Europe, toi aussi d’ailleurs j’imagine, on a à peu près le même âge..

    VM : J’ai 30 ans.

    TS : Moi, 28 ans, donc c’est bien ça, même génération ! Donc je disais j’ai grandis avec la musique de Europe et mon modèle était Joey ! J’ai donc voulu marqué le coup est chanter un titre de Europe !

    VM : Excuses-moi de te dire ça, mais, il y a quand même du boulot pour être à la hauteur de Joey…

    TS : Oui, je sais, j’ai pensé à contacter Joey pour lui demander qu’il me donne des petits trucs en techniques vocales !

    VM : Je trouve que tu chantes bien Tobi ! Simplement ce que je veux dire c’est que à côté de Joey, en fait tout le monde chante mal…

    TS : Tu es fan dis-donc !

    VM : Ouai ! à fond ! Alors tu veux demander à Joey des petits conseils c’est ça ?

    TS : Oui. Tiens, je lui parlerais de toi !

    VM : Oh… euh, ça serait cool mais bon… je ne sais pas si j’oserais

    TS : Mais si, tu verras, il est très sympa Joey

    VM : Oui, je sais, je l’ai déjà rencontrer à Pratteln et ..

    TS : Ouai, je sais, Sebastian (Bach) me l’a dis !

    VM : Ah bon ? Quelle pipelette ce Seb…

    TS : aaahh ahha ahha !! Tu es vraiment marrante toi ! Pourquoi dis-tu ça ?

    VM : Parce qu’en fait Seb à vu ma photo de Joey et moi… c’est John Leven qui a fait une photo en même temps que je me faisais photographier avec Joey  et ils en ont parlé avec Seb…

    TS : Ah ok !! Eh bein…  Je parlerais de toi à Joey !

    VM : Merci, c’est sympa !

    TS : Ca me fait plaisir !

    VM : Que vas-tu demander comme conseils vocaux à Joey ?

    TS : Comment il fait, pour à la fois courir sur scène et chanter juste !

    VM : ah oui ! là c’est un pro Joey, demandes-lui aussi de t’apprendre à faire tourner son pied de micro ! C’est super beau pour le visuel en concert !

    TS : Ah oui !! Tu  as raison ! Je veux qu’il m’apprenne à faire tourner le pied de micro !

    Aristote ! Arrête de courir partout !

    VM : ? Euh, c’est qui Aristote ?

    TS : Aristote ? C’est un philosophe et savant grec !

    VM : Oui, je sais mais c’est certainement pas à lui que tu viens de demander d’arrêter de courir !

    TS : Oui, c’est exact ! C’est mon chat ! Je l’ai appelé Aristote ! Viens Aristote, viens dire bonjour à Val ! Tiens, il y a Socrate et Platon qui arrivent aussi…

    VM : C’est marrant tout ces noms pour tes chats !

    TS : Ouai, normal, j’adore la philo…

    VM : Ouai, bein heureusement que tu n’es pas fan de Bécassine…

    TS : Pourquoi ?

    VM : Car tu aurais appelé ton chat Bécassine… c’est pas top ça..

    TS : ah ah ah !

    VM : Ou alors imagine, si tu avais été fan de cuisine ! Tu aurais appelé ton chat Clafoutis ou Gratin Dauphinois !

    TS : ah ah ah…

    VM : Quiche Lorraine aussi peut-être ou bien Choucroute… en + tu es allemand et l’Alsace est toute proche…

    TS : Arrête j’en peux plus j’ai mal au bide tellement tu me fais rire ! ah aha haa..

    VM : Ouai, excuse… lol. Au fait, peux-tu me parles des deux albums de Avantasia ?

    TS : Oui, que veux-tu savoir ?

    VM : Tu dois être un amateur de Fantasy en plus d’adorer l’histoire et les légendes celtes ?

    TS : Oui, tout à fait ! Tiens d’ailleurs, un petit scoop !

    VM : Vas-y je t’écoute et je note avec ferveur !

    TS : Avec quoi ?

    VM : Non rien, laisses tomber… mais vous avez tous un problème avec le vocabulaire non ?

    TS : Non, pas du tout, par exemple en ce moment mon livre de chevet c’est le dictionnaire !

    VM : Ah bon ? Alors tu peux rajouter en annexe le livre des synonymes, ça développera un peu ton vocabulaire.

    TS : ah aha !

    VM : Euh, et ton scoop alors ?

    TS : ah oui ! J’ai postulé pour le casting du Seigneur des anneaux !

    VM :Toi aussi ?

    TS : Ah bon, parce que toi aussi Val ?

    VM : … ? euh… ouai, ouai, bien sûr j’ai postulé pour le rôle de Légolas !

    TS : C’est vrai ??

    VM : Mais non, je rigole…. Si je dis que toi aussi, c’est parce que Gary Hughes a postulé pour le film lui aussi !

    TS : Ah… ok. En fait j’ai postulé pour Legolas justement !

    VM : Ah bon, je ne sais pas pourquoi, mais je t’aurais plutôt vu dans le rôle de Merry….

    TS : Mais il est tout petit !

    VM : C’est normal c’est un hobbit. Et puis excuses-moi, mais tu n’es pas très grand…

    TS : Tu trouves ?

    VM : C’est bien pour ça que l’on t’appelle Tobias le petit ?

    TS : euh, oui, oui, mais c’est pour me différencier de Tobias (Exxel)

    VM : Bien, écoute, il est temps pour moi de te laisser.. ah, non, je voulais te parler d’un truc !

    TS : Vas-y, je t’écoute !

    VM : Les photos en noirs et blancs au dos de la jaquette de fond du cd « Burning down the Opera live » où tu es habillé en petite fille avec un nounours…

    TS : Oui ?

    VM : On dirait Laura Ingalls … sans les nattes…

    TS : Ah ah ha ! Oui, un peu…

    VM : Franchement, on dirait la famille Ingalls ! Les mêmes chapeaux de bonne femme là et tout… lol. C’est parce que tu es fan de « <st1:personname w:st="on" productid="La Petite Maison"><st1:personname w:st="on" productid="La Petite">La Petite</st1:personname> Maison</st1:personname> dans <st1:personname w:st="on" productid="la Prairie">la Prairie</st1:personname> » ?

    TS : Oui, absolument ! Je ne ratais sous aucun prétexte un épisode…

    VM : Ouai, et puis c’est difficile de rater un épisode, vu le nombre de fois où c’est rediffusé…

    TS : Oui, c’est vrai ! Ah ! Qu’est-ce qu’elle m’énervait cette Nelly Olsson !

    VM : Oui, une vraie tête à claques !

    TS : Je ne te le fais pas dire ! Et la mère Olsson ! Quelle peste !

    VM : Oui, pas une pour rattraper l’autre : telle mère, telle fille… Bien, il est temps pour moi de te laisser…

    TS : Non, attends, tu oublies quelque chose !

    VM : Ah bon ? Quoi !

    TS : Notre petit rendez-vous décoration d’intérieur !

    VM : Oh…. Ah ! ça… mais tu sais c’est pas obligé, je ne veux surtout pas t’ennuyer avec ça !

    TS : Mais pas du tout ça me fais plaisir !

    VM : Ouaii ! Quelle chance ! (Mais pourquoi, je me suis fourrée là-dedans moi)…

    TS : Qu’est-ce que tu dis ?

    VM :Non, je disais, ces bois on dirait un fourré dans le vent…

    TS : ?

    VM : Non, rien laisses tomber ! Ok, prenons rendez-vous alors…

    TS : Super ! Je peux être chez toi samedi en début d’après-midi !

    VM : Ok, pas de soucis et après quand tu auras fini on fera une partie de » Donjons et Dragons ».

    TS : Génial !

    VM : Chouette, ça me tarde… Je te remercie de m’avoir accordé cette interview passionnante !

    TS : Mais c’est moi qui te remercie Val et je parle de toi à Joey !

    <o:p> </o:p>

    Une fois de plus, je ne me moque aucunement de Tobias ! J’adore ce garçon, il est talentueux et c’est un super pro. J’adore ce qu’il fait dans Edguy et Avantasia !

    Donc, toi aussi Tobias, si tu passes par là…. Je t’adore !

    <o:p> </o:p>

    <o:p> </o:p>

    <o:p> </o:p>

     


    votre commentaire
  • Fausse interview : Gary Hughes

     

    Aujourd’hui, j’ai eu la chance de rencontrer Gary Hughes, le charmant chanteur du groupe Ten ! Quelle chance que j’ai, après Axl Rose, Sebastian Bach, Jon Bon Jovi et Darren Warthon… Gary ! Je n’en reviens pas !

    <o:p> </o:p>

    Le charmant Monsieur m’a reçu dans sa demeure digne d’un château médiéval. Je me voyais presque faisant une entrée spectaculaire dans la ville de Camelot (ville légendaire du roi Arthur)

    <o:p> </o:p>

    VM : Bonjour Gay ! Tout d’abord merci de me recevoir dans ton euh… château !

    <o:p> </o:p>

    GH : Bonjour Val ! Mais c’est normal, ça me fait plaisir de recevoir des nouveaux journalistes. Surtout que Darren (Warthon)  n’a pu s’empêcher de me parler de toi et de ton esprit très vif !

    <o:p> </o:p>

    VM : Ah oui ?

    <o:p> </o:p>

    GH : Oui, oui, il m’a fait un des ces éloges sur toi !! Donc ça m’a donné envie d’accepter ce rendez-vous !

    <o:p> </o:p>

    VM : Je te remercie ! Bon, entrons dans le vif (tiens !) du sujet ! J’ai pu remarquer que tu étais très versé vers les concept albums ou si ce n’est un concept album, tu te focalises sur des périodes et des mondes en rapport avec la fantasy. Peux-tu m’expliquer ?

    <o:p> </o:p>

    GH :  euh ?

    <o:p> </o:p>

    VM : Merci de ta réponse, ça m’a fais avancer! Bon, je vais t’aider un peu…. « Babylon » est un concept album futuriste et je trouve que avec « Far beyond the world » cela ressemble à un retour sur terre et que avec « Return to Evermore », vous arrivez dans un monde de fantasy, il y a les Amazones d’ailleurs tu dis « The beautiful Queen » et la pochette c’est la reine des Amazones. En arrière plan on voit une guerrière sur un dragon : j’adore ! D’ailleurs ce monde de fantasy, je trouve que tu l’avais déjà exploré avec l’album « Spellbound » ! Où vas-tu chercher tout cela ?

    <o:p> </o:p>

    GH : Pour être honnête, je n’en sais rien…

    <o:p> </o:p>

    VM : ah bon ? Je reste sur ma faim là….

    <o:p> </o:p>

    GH : Oh ! que je suis impoli, veux-tu prendre un café et des petits biscuits ?

    <o:p> </o:p>

    VM : Euh, non, merci, mais c’est gentil, je n’ai pas faim !

    <o:p> </o:p>

    GH : ah ? Comme tu as dis je reste sur ma faim, j’ai pensé que j’avais manqué  à toutes les règles de politesse en oubliant de te proposer un petit quelque chose…

    <o:p> </o:p>

    VM : Non, non, tu n’as manqué en rien dans les règles de politesse Gary ! Si je t’ai dis que je restais sur ma faim, je voulais dire que tu me laissais dans l’expectative d’un mystère qui n’allait pas être résolu. Donc, en fait que je reste sans réponse et c’est rageant !

    <o:p> </o:p>

    GH : Dans l’expect quoi ?

    <o:p> </o:p>

    VM : ? Non, rien laisse tomber

    <o:p> </o:p>

    GH : Non, non, vas-y expliques moi, je suis sûr que je pourrais caser ce nouveau mot pour moi dans une future chanson !!

    <o:p> </o:p>

    VM : Si ça peut te faire plaisir… alors être dans l’expectative ça veut dire : être dans l’attente, espérer quelque chose… tu vois ?

    <o:p> </o:p>

    GH : oui, oui, ok, merci, je prends des notes, car je sens que c’est un mot important là…

    <o:p> </o:p>

    VM : Oui, si tu l’utilises n’oublies pas de me citer alors… lol

    <o:p> </o:p>

    GH : Mais bien sûr ! Je marquerais dans le livret du futur CD « Merci à Val ma petite journaliste préféré pour m’avoir souffler l’expression « être dans l’expectative de … »

    <o:p> </o:p>

    VM : Cool !  Bon, où en étais-je moi avec tout cela… par contre je prendrais bien un verre d’eau, car tu me fais parler, j’ai l’impression que c’est toi qui fait une interview de moi et du coup j’ai soif !

    <o:p> </o:p>

    GH : Je peux te proposer autre chose que de l’eau…

    <o:p> </o:p>

    VM : Non, non de l’eau se sera parfait ! (Là, Gary attrape une clochette…. A ma grande stupeur et l’agite. Arrive soudain un majordome, que dis-je un Maître Queue  digne des légendes Arthurienne. Celui-ci m’apporte mon verre d’eau d’un air très digne)

    Merci mon vieux lançais-je à ce pauvre majordome. (Pendant ce temps-là Gary se gondolait de rire comme une baleine…). Dis-moi Gary, je suis surprise par ton euh… personnel.

    <o:p> </o:p>

    GH : Oui, c’est très difficile de nos jours de trouver du personnel comme celui-ci et …

    <o:p> </o:p>

    VM : Ouai, j’imagine qu’il y a peu de gens qui sont près à s’attifer comme ça surtout… j’espère que tu le payes grassement…

    <o:p> </o:p>

    GH : Oui, bien sûr et en plus il est nourri et logé !

    <o:p> </o:p>

    VM : Quel prince tu fais ! Ca y est !! C’est pour cela que tu a imaginé « Once and future  King » !! Tu te prends vraiment pour le Roi Arthur !!

    <o:p> </o:p>

    GH : Non, pas du tout, mais j’adore cette période et les légendes qui vont avec…

    <o:p> </o:p>

    VM : Moi aussi, en fait !! Tu peux m’en parler ?

    <o:p> </o:p>

    GH : Oui, bien sûr ! A l’origine comme tu l’as deviné je suis fan de fantasy… et donc de tout ce qui touche aux légendes arthuriennes… Un exemple : j’adore la trilogie du Seigneur des Anneaux… et du coup quand j’ai su que quelqu’un allait en faire un film j’ai postulé pour un des rôles..

    <o:p> </o:p>

    VM : Noonn !! c’est vrai ?

    <o:p> </o:p>

    GH : Oui, je te jure !

    <o:p> </o:p>

    VM : Et pour quel rôle ?

    <o:p> </o:p>

    GH : En fait j’ai postulé pour Legolas…. Mais je porte très mal les oreilles pointues… donc j’ai renoncé moi-même au rôle…

    <o:p> </o:p>

    VM : Oui, je vois, pourtant je suis sûre que tu les aurais porté très bien les oreilles pointues…

    <o:p> </o:p>

    GH :Tu crois ?

    <o:p> </o:p>

    VM : Oui, j’en suis sûre ! Et ensuite tu as postulé pour quel rôle ?

    <o:p> </o:p>

    GH : Gandalf ! Mais je porte très mal la barbe…

    <o:p> </o:p>

    VM : Hum ! oui, je vois, et puis tu es quand même un peu jeune pour faire Gandalf…

    <o:p> </o:p>

    GH : Et oui… enfin, j’ai postulé pour Aragorn et …

    <o:p> </o:p>

    VM : Qu’est-ce que tu portais très mal d’Aragorn ?

    <o:p> </o:p>

    GH : Rien, le rôle m’allait parfaitement, tout était pour le mieux. Mais c’est les gens du casting…. Ils ne m’ont pas voulu ! Ils ont préféré Viggo Mortensen… Je me demande bien pourquoi… Qu’est-ce que tu en penses ?

    <o:p> </o:p>

    VM : Moi ? euh, c’est  à dire que, enfin, bon, je le trouve très bien moi Viggo en Aragorn donc, je n’ai jamais pensé à y voir quelqu’un d’autre… mais je suis sûre que tu aurais été super !

    <o:p> </o:p>

    GH : Je te remercie Val !

    <o:p> </o:p>

    VM : Pas de quoi ! Peux-tu me parler de « Once and future King » ?

    <o:p> </o:p>

    GH : Oui ! En fait, c’est une super victoire ! Je suis content de moi !

    <o:p> </o:p>

    VM : Ah bon ? Pourquoi ?

    <o:p> </o:p>

    GH : J’ai piqué l’idée à Darren Warthon lol

    <o:p> </o:p>

    VM : Ah oui !  Lors de l’interview, il m’en a parlé, d’ailleurs c’est moi qui l’ai stoppé net dans son élan en lui disant que tu avais fait un Opéra Rock sur le sujet !

    <o:p> </o:p>

    GH : Oui, c’est ça !! Tu devais être morte de rire…

    <o:p> </o:p>

    VM : Absolument ! Car il s’est mis à râler et dire qu’en plus de lui avoir « piqué » Vinny Burns, il fallait que tu devances ces idées lol

    <o:p> </o:p>

    GH : Ouiii !! C’est ça !! Ah ah ! Trop fort !

    <o:p> </o:p>

    VM : As-tu des regrets dans ta carrière musicale ?

    <o:p> </o:p>

    GH : Oui ! De n’avoir jamais fais les 1ères parties de Europe !! Ca, ils ont eu de la chance Dare ! Donc rien que pour cette opportunité là, ils nous battent !

    <o:p> </o:p>

    VM : C’est clair, que ça aurait été un bon tremplin de décrocher une 1ère partie de Europe…

    <o:p> </o:p>

    GH : Oui…. Mais bon, on ne peut pas gagner à tout les coups !

    <o:p> </o:p>

    VM : C’est vrai ! Dis-moi,  juste une dernière question…

    <o:p> </o:p>

    GH : Juste une dernière question !

    <o:p> </o:p>

    VM : Oui ? Vas-y poses-là je t’en prie !

    <o:p> </o:p>

    GH : De quoi ?

    <o:p> </o:p>

    VM : Ta dernière question !

    <o:p> </o:p>

    GH : Non, je n’ai pas de questions…

    <o:p> </o:p>

    VM : Alors pourquoi viens-tu de me dire « juste une dernière question » ?

    <o:p> </o:p>

    GH : Parce que tu me l’as demandé !

    <o:p> </o:p>

    VM : Mais non, je ne t’ai rien demandé du tout !

    <o:p> </o:p>

    GH : Si, tu m’as dis : « Dis-moi juste une dernière question ». Alors je t’ai répété « juste une dernière question » !

    <o:p> </o:p>

    VM : Ahhh !!! D’accord… euh, oui, bon, je ne te demandais pas de répéter ce que je disais… C’est moi qui t’ai dis « juste une dernière question » avant de te la poser !

    <o:p> </o:p>

    GH : Ah ! ok ! Poser quoi ?

    <o:p> </o:p>

    VM : Tu le fais exprès ?

    <o:p> </o:p>

    GH :  Non ! Je te jure, mais je suis fatigué là en ce moment…

    <o:p> </o:p>

    VM : Ok, qu’est-ce que tu fais en ce moment de si fatiguant ?

    <o:p> </o:p>

    GH : Je m’entraîne !

    <o:p> </o:p>

    VM : Tu veux dire que tu fais du sport ? Tu vas courir le matin et tout ?

    <o:p> </o:p>

    GH : Non, je m’entraîne à retirer Excalibur du rocher !

    <o:p> </o:p>

    VM : ? Pourquoi fais-tu cela ?

    <o:p> </o:p>

    GH : Bein si j’arrive à l’enlever, je deviendrais Roi d’Angleterre ! Ce n’est pas négligeable !

    <o:p> </o:p>

    VM : Euh, oui, certes… je peux la voir ?

    <o:p> </o:p>

    GH : De quoi ?

    <o:p> </o:p>

    VM : Excalibur ! Allez quoi !! S’il te plaît, juste 5 mn, je te promets, je ne la toucherai même pas !!

    <o:p> </o:p>

    GH : Bon, d’accord, c’est bien parce que c’est toi ! Suis-moi !

    <o:p> </o:p>

    VM : Chouette ! T’es cool ! (Après avoir errer une bonne demi-heure dans les couloirs du château, nous sommes enfin arrivés dans une grande salle. Là trônait majestueusement une Table Ronde, et, plus loin un rocher avec planté dedans une reproduction magnifique d’Excalibur !)  Waouu ! Mais pourquoi le rocher n’est pas dans ton jardin ?

    <o:p> </o:p>

    GH : Je ne voulais pas attirer tout les gêneurs qui auraient essayaient de me « piquer » Excalibur !

    <o:p> </o:p>

    VM : Oui, je comprends, mais déjà pour entrer dans ton jardin, si on ne montre pas « pattes blanches » on ne risque pas de passer…

    <o:p> </o:p>

    GH : Sait-on jamais ! Mieux vaut être prudent !

    <o:p> </o:p>

    VM : Oui… ça fait longtemps que tu essais de la retirer du rocher ?

    <o:p> </o:p>

    GH : Assez oui, depuis que les 2 cd de « Once and future King » sont sortis !

    <o:p> </o:p>

    VM : Ah oui, quand même… et où tu as trouvé ça ?

    <o:p> </o:p>

    GH : Je me la suis faite faire par un armurier et ensuite, un sculpteur à travailler autour de l’épée pour façonner un rocher !

    <o:p> </o:p>

    VM : Pourquoi ne pas l’avoir gardé sans le rocher, comme ça après tu aurais pus faire croire à tout le monde que tu l’avais enlevé !

    <o:p> </o:p>

    GH : Oui, c’est vrai, je n’y ai même pas pensé !

    <o:p> </o:p>

    VM : Tu crois que les gens vont croire à cette histoire d’Excalibur ?

    <o:p> </o:p>

    GH : Tu sais, les gens ici en Angleterre croient bien aux extra-terrestres, alors pourquoi pas à Excalibur !

    <o:p> </o:p>

    VM : Oui, remarque ! Bon, si tu y arrives, tu m’inviteras pour ton couronnement ?

    <o:p> </o:p>

    GH : Bien sûr !

    <o:p> </o:p>

    VM : Cool ! Merci de m’avoir reçu et d’avoir pu faire cette passionnante interview !

    <o:p> </o:p>

    GH : Mais c’est moi qui te remercie Val !

    <o:p></o:p> 

    <o:p></o:p> 

    <o:p>Là, encore une fois de plus, je tiens à dire que je ne me moque pas car j'adore Gary. C'est un artiste complet et très productif! Donc toi aussi Gary, si tu passes par là, je t'adore!  </o:p>


    votre commentaire
  • Fausse interview Darren (wrong interview Darren)

     

    Aujourd’hui c’est au tour de Darren Wharton le chanteur de Dare de se coller à mon interview. J’ai rencontré le charmant monsieur, chez lui, dans une jolie chaumière qui m’a fait penser à une maison de … hobbit ??

    <o:p> </o:p>

    VM : Bonjour Darren ! Comment vas-tu ?

    <o:p> </o:p>

    DW : Bonjour Val ! En fait, pour être honnête, je ne suis pas au top de ma forme.

    <o:p> </o:p>

    VM : Ah, bon ? Pourquoi ?

    <o:p> </o:p>

    DW : Je manque de dynamisme il paraît… je t’avoue que je ne comprends pas pourquoi…

    <o:p> </o:p>

    VM : Remarque que ça se comprends… j’ai découverts Dare avec « Blood from stone », cet album, je me le suis pris en pleine poire, après j’ai eu « Out of the silence » que j’ai adoré. Mais, après, à partir de « Calm before the storm »… ça c‘est vachement euh… calmé le rythme… puis « Belief » encore pire et maintenant « Beneath the shinning water »… Je trouve tout cela très beau, mais bon, c’est tellement triste… tu sais que depuis « Belief » je pleure en écoutant vos albums…

    <o:p> </o:p>

    DW : J’en suis ravi, c’est fait pour. Il y a tellement de groupes fun, comme Guns’N Roses par exemple et

    <o:p> </o:p>

    VM : euh, attends Darren, Guns’ N Roses en ce moment… et puis fun, c’est pas vraiment le mot… enfin, on peut dire qu’Axl est fun, mais à sa façon…

    <o:p> </o:p>

    DW : Oui, il est trop marrant !

    <o:p> </o:p>

    VM : oui, c’est vrai, je me suis bien marrée avec lui lors de mon interview le week-end dernier… et puis, il a une culture énorme…

    <o:p> </o:p>

    DW : ouai, comme moi quoi…

    <o:p> </o:p>

    VM : ? Lors de la tournée mondiale 88/89 de Europe, Dare a assuré les premières parties. Quels souvenirs en gardes-tu ?

    <o:p> </o:p>

    DW : Inoubliables !! C’était génial, jamais plus on n’a refais de si grandes scènes après ça… Les gars de Europe sont supers talentueux et ont été vraiment sympa avec nous. Joey n’arrêtait pas de me chambrer déjà à l’époque…

    <o:p> </o:p>

    VM : Ah bon ? Qu’est-ce qu’il te faisait ?

    <o:p> </o:p>

    DW : Il ouvrait brutalement la porte de ma chambre la nuit et il me criait : »Wake up call !!!! »

    <o:p> </o:p>

    VM : Ah bon ? Déjà ? Quelle imagination ce Joey…

    <o:p> </o:p>

    DW : Pourquoi tu dis déjà ?

    <o:p> </o:p>

    VM : Parce que dans le nouvel album de Europe, il y a un titre qui s’appelle « Wake up call », donc maintenant je comprends mieux pourquoi…

    <o:p> </o:p>

    DW : Je suis ravi de l’avoir assez inspiré pour qu’il en fasse une chanson…

    <o:p> </o:p>

    VM : Dis-moi Darren, quel tournent va prendre votre prochain album ?

    <o:p> </o:p>

    DW : J’ai vraiment envie de faire un concept album avec des sonorités celtiques et tout, avec beaucoup d’instruments, de la cornemuse et basé le tout sur la légende du Roi Arthur mais en le mélangeant avec l’histoire de Lady MacBeth, tu vois ?

    <o:p> </o:p>

    VM : euh ? vaguement… mais j’ai du mal à visualiser le truc, parce que bon, Arthur, Excalibur, les chevaliers de <st1:personname w:st="on" productid="la Table Ronde..">la Table Ronde..</st1:personname>... ok, mais que vient faire Lady MacBeth là-dedans ? Déjà, ce n’est pas la même époque…

    <o:p> </o:p>

    DW : Justement là et la finesse, je veux inventer un voyage dans le temps et transporté Lady MacBeth à l’époque du Roi Arthur !!

    <o:p> </o:p>

    VM : c’est compliqué ton truc là… et puis de toute façon, tu te fatigues un peu pour rien car Gary Hughes le chanteur de Ten a déjà fait un concept album sur le Roi Arthur…

    <o:p> </o:p>

    DW : C’est vrai ? Zut, il est gonflant lui, ça ne lui a pas suffit de me piquer Vinny Burns, faut qu’il me pique mes idées maintenant… Bon, de toute façon, je veux faire un concept album avec des sonorités celtiques… et.. ouhou ? Ouhou Val !! Val !!

    <o:p> </o:p>

    VM : Quoi ??!

    <o:p> </o:p>

    DW : Tu t’étais endormie !

    <o:p> </o:p>

    VM : C’est même pas vrai… Où en étions-nous ?

    <o:p> </o:p>

    DW : A mon concept album avec des sonorités celtiques…

    <o:p> </o:p>

    VM : Ah oui !

    <o:p> </o:p>

    DW : D’ailleurs, je voulais proposer un rôle à Joey Tempest dans mon concept album…. Parce qu’en plus d’en faire un simple album, je voulais que ça se joue sur scène

    <o:p> </o:p>

    VM : Ah oui !  Comme une comédie musicale ?

    <o:p> </o:p>

    DW : Oui, c’est ça !

    <o:p> </o:p>

    VM : Et quel rôle aurais-tu donné à Joey ?

    <o:p> </o:p>

    DW : J’hésite… Arthur ou Lancelot… Tu as une idée ?

    <o:p> </o:p>

    VM : Non, c’est vrai que c’est difficile comme choix… Tous deux sont des personnages très importants dans les légendes celtiques… Va pour Arthur ! Parce que Joey a trouvé son Excalibur : c’est Europe ! Enfin, bon, pourquoi ne pas revenir plutôt à un style un peu plus incisif ?

    <o:p> </o:p>

    DW : ? Plus quoi ?

    <o:p> </o:p>

    VM : Vif, si tu préfères, un peu plus de pêche…

    <o:p> </o:p>

    DW : C’est vrai que maintenant que tu le dis, la pêche… tu sais que là où je vis, je suis proche de la mer d’Irlande, donc la pêche, personnellement, je n’en fais pas mais je connais, j’habite un petit village de pêcheurs finalement et

    <o:p> </o:p>

    VM : Je ne parlais pas de cette pêche là Darren, mais d’avoir la pêche, du tempérament quoi…

    <o:p> </o:p>

    DW : Ah !! Cette pêche-là ! Ok, j’avais pas compris…

    <o:p> </o:p>

    VM : C’est ce que j’ai vu… Pourquoi ne pas revenir donc vers des sonorités plus proches de « Out of the silence » ou « Blood from stone » ?

    <o:p> </o:p>

    DW : Tu sais, maintenant j’aspire à des rythmes plus calmes maintenant…

    <o:p> </o:p>

    VM : Oui, je comprends… Mais tu sais, tu pourrais demander des conseils à Joey Tempest… il est tellement dynamique, il saute partout sur scène (ce qui change avec toi, parce que bon, tu es plutôt pépère sur scène…) il a des idées toutes les 30 secondes… Je suis sûre qu’il voudra bien te donner des conseils et des cours de prestations scéniques.

    <o:p> </o:p>

    DW : Comme dans <st1:personname w:st="on" productid="la Star Academy">la Star Academy</st1:personname> ?

    <o:p> </o:p>

    VM : ? Euh, ouai, un peu. Tu regardes Star Academy ?

    <o:p> </o:p>

    DW : Oui, ça me repose… d’ailleurs, j’ai beaucoup apprécié la gagnante de votre saison 3…

    <o:p> </o:p>

    VM : Elodie ??!!

    <o:p> </o:p>

    DW : Oui, je compte faire quelque chose pour elle…

    <o:p> </o:p>

    VM : Remarque, elle est tellement molle comme fille… vous allez bien vous entendre… bon, passons…Ton fils s’appelle Paris, est-ce que c’est parce que tu es passionné de mythologie ?

    <o:p> </o:p>

    DW : Mites au logis ? euh…

    <o:p> </o:p>

    VM : non pas des mites Darren, mais la mythologie. Paris était le fils de Priam le Roi de  Troie et de la reine Hécube. Lors de la guerre de Troie, Paris blessa Achille au talon. Enfin, bon, je ne vais pas te faire un exposé… et puis peut-être as-tu vu le film « Troie » avec Brad Pitt et Orlando Bloom ?

    <o:p> </o:p>

    DW : Décidemment je ne comprends pas de quoi tu me parles, Brad et Orlando qui ?

    <o:p> </o:p>

    VM :  non, rien, laisse tomber… alors le nom de ton fils, pourquoi Paris ?

    <o:p> </o:p>

    DW : Parce que j’aime <st1:personname w:st="on" productid="la France">la France</st1:personname> !!

    <o:p> </o:p>

    VM : C’est tout ? Moi qui voyais de grandes explications très littéraires et tout… Pour terminer, quel nom pourrais-tu donner à votre genre de musique. Avant, c’était du hard mélodique, mais maintenant, on ne peut même plus appeler ça du hard mélodique…

    <o:p> </o:p>

    DW : oui, c’est vrai, on pourrait appeler ça du hard-dramatico-celtico-rock !

    <o:p> </o:p>

    VM : C’est quoi ça ?

    <o:p> </o:p>

    DW : C’est du hard mélancolique teinté d’une touche rock avec des influences celtes !

    <o:p> </o:p>

    VM :Ah bein, avec ça, on est avancé… c’est quoi ton but maintenant alors ?

    <o:p> </o:p>

    DW : Mon but est de démoraliser et d’endormir le plus de monde possible avec mes mélodies et..

    <o:p> </o:p>

    VM : ah ! alors là c’est sûr que tu y réussis comme un champion ! Je te l’ai dis, je trouve que mélodiquement parlant, c’est sublime ce que tu fais, mais bon, moi quand j’écoute de la musique c’est pour me détendre, pour me mettre de bonne humeur, me mettre la pêche quoi. Et quand j’écoute Dare maintenant, j’ai la gorge prise par l’émotion tellement c’est émouvant. C’est pas vraiment ce que je recherche je te dirais… et puis quand je suis très fatigué et que j’écoute Dare, le sommeil à tendance à me gagner…

    <o:p> </o:p>

    DW : Ouai ! C’est ça ! Je le tiens mon concept album !!! Tu viens de me donner une super idée !!

    <o:p> </o:p>

    VM : Ah bon ? J’en suis ravie…

    <o:p> </o:p>

    DW : Oui, je vais en faire un cd mélancolico-rock-berceuse et je vais essayer de le refourguer comme générique d’un truc que j’ai vu en France il y a très longtemps… C’était un ours qui descendait d’un nuage en faisant « Pom Pom Pom .. Pom Pom » ou un truc comme ça

    <o:p> </o:p>

    VM : Euh, j’ai un très vague souvenir de ça, mais je crois que c’était  « Bonne nuit les petits »…

    <o:p> </o:p>

    DW : Oui, c’est ça !! Voilà, ça me fera de la pub !

    <o:p> </o:p>

    VM : ?? Oui ? Bon, je te remercie Darren pour cette interview passionnante ! Un dernier mot ?

    <o:p> </o:p>

    DW : Oui, j’adorerais à nouveau que Dare fasse la 1ère partie de Europe…

    <o:p> </o:p>

    VM : Comme je te comprends, si tu veux je le demanderai à Joey, je vais voir Europe le 13 août en concert… et comme Joey ne sait rien me refuser… (rêve peu probable de ma part… ;-)). J’ai été ravie de te voir en vrai et de t’avoir inspiré une euh… berceuse…

    <o:p> </o:p>

    DW:  Oh oui, merci, demande lui !!Et c’est moi qui te remercie Val pour cette magnifique interview pleine d’esprit !!

    <o:p> </o:p>

    Une fois encore, je vais me justifier. Il ne s’agit pas de moquerie, j’adore vraiment cet artiste !! Darren est un grand auteur compositeur interprète, d’ailleurs, vous pouvez parcourir mon blog et vous verrez les chroniques élogieuses que j’ai fait de leurs albums, je n’ai pas fini, j’en mettrais d’autres toutes aussi élogieuses.

    Donc, toi aussi Darren, si tu passes par là, tu es un super artiste et je t’adore !!


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique