• Page spéciale Steve Lee de GOTTHARD

     

    Je vais me servir de cet article pour évacuer cette tristesse que je ressens. Jamais je n'aurais pensé ressentir cela... Pourtant, j'ai vraiment mal... Depuis que j'ai appris sa disparition... Ta disparition, je vais m'adresser à Steve tiens!

    Depuis que tu es partis, je ressens un mal être qui me ronge... je dois pourtant me faire une raison, je ne te reverrais plus et je ne t'entendrai plus (pas avec de nouvelle chansons je veux dire). J'ai toujours tout tes albums et je pourrais continuer de t'écouter...

    Mon histoire avec GOTTHARD a commencé en 2001 alors que je farfouillais dans le rayon Hard Rock de la médiathèque chez moi. Un album avec un boomerang m'a tapé à l'œil (sans jeu de mot de ma part...). Je l'attrape et lis GOTTHARD, là, le nom m'a dit quelque chose. J'avais déjà lu sur le net la chronique de cet album « Homerun » et je savais que cela pourrais me plaire. Je l'ai donc emprunté... Arrivée à la maison je m'empresse de l'écouter, et, là je suis immédiatement sous le charme de la mélodie, mais surtout de la voix de Steve. Quelle voix! Un gros coup de coeur! A cette période, je suis vraiment chanceuse dans mes découvertes... car à peu près à la même époque je découvre EDGUY et NIGHTWISH. Deux autres gros coup de coeur! Depuis, cette époque j'ai acheté les albums de GOTTHARD a leurs sorties.

    Cette année 2010 a été assez tragique pour le monde du Hard et du Metal en général. En peu de temps, Ronnie James Dio, Peter Steele... Soyons honnête, je ne connaissais pas assez bien les personnages et je ne m'intéressais pas assez aux groupes dont ils faisaient partis pour ressentir de la tristesse. J'étais désolée, car je suis très sensible et la mort des gens me touchent. Mais disons sans plus... Et là, mercredi qu'est-ce que j'apprends? Steve? Tu es partis! En premier je n'y ai pas cru, je me suis dis : «Quelle quiche! Celui qui vient de marquer cela se mélange avec l'histoire du mois d'août...». Malheureusement non... c'était vrai... Et là, quelle claque... je lis les détails et je les relis en espérant qu'il n'est que blessé, non, pas d'espoirs, c'est finit! Cette fois-ci cette disparition me touche car là nous sommes dans « mon environnement amical musical » on va dire. C'est le chanteur d'un de mes groupes favoris qui s 'en va! Je commence à réaliser la vérité des choses et ma gorge s'est serrée puis les larmes me sont venues... Fin de mon histoire...

    Je vais maintenant développer un peu plus la bio que j'avais faite de GOTTHARD...

    GOTTHARD est un groupe Suisse crée en 1992 autour du chanteur Steve Lee, du guitariste Léo Leoni, du bassiste Marc Lynn et du batteur Hena Habegger.

    Avant de continuer sur GOTTHARD, je vais m'attarder un peu plus sur Steve.

     

    Steve est né le 5 août 1963 à Horgen en Suisse d'un père britannique et d'une mère suisse. Steve a grandi près de Lugano, là-bas, il a fait un apprentissage d'orfèvre. C'est donc au début des années 90 qu'il fonde GOTTHARD.

    A cette époque sort leur premier album éponyme dans un registre bien hard rock. Ils feront des premières parties en Suisse, en Allemagne et au Japon.

    A cette époque, ils sont aussi les invités spéciaux de Bryan Adams lors de son concert à Zurich.

    Au moment de leur 2ème album « Dial Hard » en 1994 ils font la première partie de AEROSMITH. En 1996 pour « G » ce sont SCORPIONS et ZZ TOP qui leur offrent leur chance en première partie.

    En novembre 1998 ils font les premières parties françaises de DEEP PURPLE.

    En 1999 sort « Open ». Puis, en 2001, sort « Homerun », et là, je dirais la consécration avec cet album qui déclenche tout!

    En juin 2001, ils sont les invités spéciaux de BON JOVI à Zurich, Vienne et Munich. En juillet ils sont les invités spéciaux de AC/DC à Turin en Italie.

    En 2002 sort le best-of « One Life One Soul ».

    En 2003 sort « Human Zoo ».

    Vous l'aurez compris, la période 1999/2004 est une période où le groupe aura tendance à se «laisser aller » avec des albums « plus tendres » qui fera pousser des hauts cris par leur fans de la première époque. Ces albums sont « Open » qui sort en 1999, « Homerun » en 2001 et « Human Zoo » en 2003 où les ballades pleuvent. Mais tant pis, moi ça me plaisait!

    Depuis l'album « Lipservice » sorti en 2005, le groupe a réussi à reconquérir ses anciens fans. Le ton s'est à nouveau un peu « durci » (façon de parler lol), mais c'est plus vif on va dire et qu'est-ce que c'est bon! Un live sort fin 2005 « Made In Switzerland », c'est en fait un coffret CD+DVD : un pur bonheur! Pour moi qui ne les ai jamais vu en vrai, j'ai là un témoignage de leur talent sur scène et je ne peux avoir que des regrets de ne pas les avoir vu!

    Puis « Domino Effect » sort en 2007, un super album dans la continuité directe de « Lipservice ». En novembre 2008 GOTTHARD fait encore la première partie de DEEP PURPLE, mais cette fois-ci c'est en Allemagne pour les 40 ans de carrière de DEEP PURPLE.

    En 2009 sort « Need To Believe » leur dernier album. Une tournée commune avec EUROPE est mise en place en invité spécial sur la tournée allemande en octobre et novembre. Bande de chanceux!

    En décembre ils sont encore les invité spéciaux de DEEP PURPLE sur leur tournée française.

    A ce jour, c'est l'album « Homerun » sorti en 2000 (triple album de platine) qui est leur plus gros succès.

    Puis le drame est arrivé le 5 octobre 2010... fin d'une belle époque.

    Merci pour ta musique, ta voix, ton dynamisme, ta passion!

    Steve je te souhaite une belle vie parmi les anges du hard, de bons concerts là-haut avec Freddy Mercury, Kurt Cobain et tout les autres!

    Tu seras toujours dans mon coeur et dans mon esprit!

    Valérie

    Je vous invite à laisser vos avis, sentiments et impression sur Steve

     

    Quelques titres de GOTTHARD...

    One life one soul/ Heaven accoustique

    Can't stop

    What I Like

    Heaven

    The Call

    Falling

    Need To Believe

    Said And Done

    And Then Goodbye


    10 commentaires
  • BON JOVI Biographie

     

     

     

    La carrière de BON JOVI prend ses sources dans le New Jersey avec Jon Bon Jovi. En effet, Jon a 14 ans, il est passionné de rock, il prend des cours de guitare et décide de créer un groupe avec des copains mais sans grand succès... Plus tard, en 1978, Jon fait parti d'un groupe appelé « The Atlantic City Expressway ». Le groupe connaît un certain succès au point qu'un « illustre voisin » : Bruce Springsteen viendra jammer avec eux lors d'un concert.

    En 1980, Jon quitte le groupe et en crée un à lui : « The Rest ». Le groupe dure le temps de quelques démos et, faute de succès le groupe se sépare. Jon travaille comme homme à tout faire dans le studio de son cousin Tony Bongiovi. Ce travail lui permet de pouvoir utiliser les studios la nuit pour enregistrer ses maquettes.

    En 1982, « Runaway » est enregistré. Un directeur de programmation d'une nouvelle radio de hard de New York flashe sur « Runaway » et l'inclu dans une compilation de nouveaux talents. « Runaway », à force de multiples diffusions radio devient un succès local. Jon décide de créer un groupe. Sa première pensée va à David Bryan (avec qui il avait joué dans « The Atlantic City Expressway ») aux claviers. Puis il pense à Alec John Such à la basse et à Tico Torres à la batterie. Plus tard, Richis Sambora se joindra à l'aventure. Voilà, BON JOVI était né !

    Sans avoir encore aucun albums, BON JOVI fait la première partie de ZZ TOP au Madison Square Garden. L'album éponyme sortira en 1984. Deux singles sortiront : « Runaway » et « She Don't Know Me ». Ils font une tournée des clubs puis une autre en première partie de SCORPIONS. Plus tard cette même année, le groupe est en première partie de KISS sur sa tournée européenne. Celle-ci se terminera au Zénith de Paris le 5 novembre 1984.

    En 1985 sort « 7800° Farenheit ». Débute alors une tournée mondiale qui commence au Japon. La tournée européenne commence par Paris le 7 mai à l'Eldorado. Puis la tournée américaine dure 6 mois environ, ils feront des festivals pendant l'été. Deux singles sortiront : « Only Lonely » et « In And Out Of Love ».

    Entres temps, ils aident CINDERELLA. Le temps est venu de s'attaquer au nouvel album, leur troisième. Celui-ci sortira en 1986 et se nomme : « Slippery When Wet ». 5 singles sortiront : « You Give Love A Bad Name », « Livin' On A Prayer », « Without Love », « I'd Die For You » et « Wanted Dead Or Alive ». Cet album est un immense succès aux USA. Dès son entrée dans le top, il met un mois pour devenir numéro 1 et y reste 8 semaines. C'est un succès planétaire, mais pas en France où le groupe ne remplit même pas le Zénith. 

    Après une telle folie, il est grand temps de travailler sur le 4ème album qui voit le jour en 1988. Celui-ci s'appelle : « New Jersey » et 5 singles sortiront : « Bad Medecine », « Lay Your Hands On Me », « Living In Sin », « I'll Be There For You » et « Born To Be My Baby ». La tournée mondiale commence par l'Europe, un passage au Zénith de Paris, qui cette fois est plein le 20 novembre 1988.

    Pendant cette période, ils aident SKID ROW à percer.

    Le 19 août 1989, ils participent au festival de Milton Keynes avec EUROPE, SKID ROW et VIXEN.

    Le groupe fait un break et Jon sort : « Blaze Of Glory » en 1990. C'est la bande originale du film « Young Guns II ». Jon fait une apparition éclair dans ce film, d'ailleurs il dit en plaisantant : « Ne clignez pas des yeux sans quoi vous allez me râter. »

    Début 1992, BON JOVI se reforme et l'album : « Keep The Faith » sort en octobre. 4 singles sortiront : « Keep The Faith », « I'll Sleep When I Dead », « In These Arms » et « Bed Of Roses ». Cet album est moins Hard FM, c'est plus rock.

    En 1994 sort le premier best-of de BON JOVI : « Crossroad » avec deux inédits : « Someday I'll Be Saturday Night » et « Always ».

    En 1995, Alec John Such quitte le groupe, il est remplacé par Huey McDonald. « These Days » sort et le premier extrait est : « This Ain't A Love Song ». Le hard FM est bien loin et le tournant pris lors de l'album « Keep The Faith » se poursuit ici...

    En 1997, Jon sort son deuxième album solo : « Destination Anywhere », bien loin de « Blaze Of Glory »... cet album est un « avant-goût » du futur du groupe. En effet, en 2000 sort : « Crush »... album surfant sur la vague pop-rock-variétoche... Le premier single : « It's My Life » était pourtant assez « alléchant » malgrè sa sonnorité pop pas vraiment originale mais qui s'écoutait bien quand même. Malheureusement le reste ne suit pas...

    En 2001, sort un live intitulé « One Wild Night ».En 2002, c'est « Bounce », en 2003 « These Left Feels Right » un best-of en accoustique on va dire, en 2004 « 100 Millions BON JOVI Fans Can't Be Wrong » en 2005 c'est « Have A Nice Day » et en 2007 c'est « Lost Highway » qui a des sonorités un peu country par moment... Enfin, bref, ils se diversifient comme ils peuvent on va dire... Ce qui est aussi très agaçant, c'est que, depuis 2000, presque pas une seule année sans un album (nouveau, best-of, live, best-of accoustique, best-of live ou je ne sais quoi...) de BON JOVI. Tout cela pour que le pauvre fan mette la main à la poche et débourse quelques euros supplémentaires sur des choses que le vrai fan à, de toute façon déjà sur divers mini cd ou autres...

    Volà la belle histoire de BON JOVI, un bon groupe... mais pour moi, l'amour pour ce groupe se termine après « Keep The Faith ». L'album « These Days », j'ai dû l'écouter une dizaine de fois depuis 1995.

    Le groupe aurait pu évoluer sans faire ce virage musical. GOTTHARD par exemple fait ce que à mon avis BON JOVI aurait pu faire maintenant. Un groupe comme EUROPE a aussi évouler par rapport a ses débuts, mais ils ont su rester dans le hard, sans aller « lorgner » l'appat d'un public pop comme l'a fait BON JOVI. Quel gâchis pour moi... je suis la première déçue d'éprouver ce sentiment vis à vis de BON JOVI...

     


    votre commentaire
  • GOTTHARD est un groupe Suisse crée en 1992. A cette époque sort leur premier album éponyme dans un registre bien hard rock. Ils feront des premières parties en Suisse, en Allemagne et au Japon. Au moment de leur 2ème album « Dial Hard » en 1994 ils font la première partie de AEROSMITH. En 1996 pour « G » ce sont SCORPIONS et ZZ TOP qui leur offrent leur chance en première partie. Plus tard, le groupe aura tendance à se «laisser aller » avec des albums « plus tendres » qui fera pousser des hauts cris par leur fans de la première époque. Ces albums sont « Open », « Homerun » et « Human Zoo » où les ballades pleuvent.

    Depuis l'album « Lipservice » sorti en 2005, le groupe a réussi à reconquérir ses anciens fans.

    GOTTHARD a sorti son dernier album « Domino Effect » en 2007, c'est leur neuvième album studio. Ils ont 2 best-of et 2 live.

    A ce jour, c'est l'album « Homerun » sorti en 2000 (triple album de platine) qui est leur plus gros succès. Et personnellement j'adore cet album !

     

    Discographie :

     

    Gotthard 1992

    Dial Hard 1993

    G 1996

    D Frosted 1997

    Open 1999

    Homerun 2001

    One life, one soul : best-of ballads 2002

    Human Zoo 2003

    One Team, one spirit best of 2004

    Lipservice 2005

    Made in Switzerland 2005

    Domino Effect 2007

    Need To Believe 2009

     

    Site officiel de GOTTHARD


    votre commentaire
  • Biographie de Nightwish

     


     

    Il était une fois, par une nuit de juillet 1996 dans la nature finlandaise, que Tuomas décida de créer Nightwish. A ce projet, il décide d’inclure Tarja , Jukka  et Emppu  . L’aventure peut enfin commencer, ils entrent en studio. En mai 1997, Nightwish décroche un contrat d’enregistrement pour deux albums avec Spinefarm. En août, ils entrent en studio et enregistrent 4 titres supplémentaires qui viennent s’ajouter aux précédents. « The Carpenters », 1er extrait de l’album « Angels Fall First » sort. Nightwish fait son 1er concert à Kitee (leur ville d’origine) le 31 décembre 1997. Puis le groupe ne fait que très peu de concerts durant l’hiver. En effet, Jukka et Emppu partent faire leur service militaire et Tarja poursuit ses études. De commun accord, Nightwish et Spinefarm décident de rallonger le contrat de 2 disques à 3 disques.

    Tuomas 

     

    Tarja

     

    Emppu

     

    Jukka

    A l’été 1998, Sami Vänskä rejoint le groupe en tant que bassiste. Pendant ce même été ils préparent les titres pour leur nouvel album. Ils entrent en studio en août. Le 2ème album intitulé « Oceanborn » sort en décembre. C’est un succès, l’album fera une carrière en Finlande jusqu’à la 5ème place. Ils font une tournée de 3 mois en hiver 1999 en Finlande. L’album sort des frontières finlandaises. A partir de mai, Nightwish se produit dans de gros festivals rock. Le succès de l’album en Allemagne (disque d’or) lui ouvre la 1ère partie du groupe Rage sur sa tournée européenne.

    Début 2000, Nightwish entre en studio pour leur 3ème album. Toutefois, ce labeur sera interrompu et un peu retardé pour cause de participation aux qualifications pour l’Eurovision en Finlande avec le titre « Sleewalker ». Le groupe arrive en finale, malheureusement ils n’arrivent que 2ème. L’enregistrement peut donc continuer et « Wishmaster »sort en mai 2000 et une tournée commence. Là encore, c’est un succès pour l’album. Les concerts et festivals s’enchaînent durant tout l’été. En mars 2001, ils entrent de nouveau en studio pour une reprise de Gary Moore «

    " target="_self">Over The Hill And Far Away ». Se rajouteront « " target="_self">10 Th Man Down » et « Away » ainsi que « Astral Romance » revisité et 6 titres en live.

    A l’été 2002, Marco Hietala le nouveau bassiste remplaçant de Sami Vänskä arrive. L’enregistrement de « Century Child » commence. Une tournée mondiale suit pour accueillir l’album. Fin 2002, Nightwish décide de faire un breack de un an pour que Tarja puisse continuer ses études.

     

    Marco

     

    Nightwish époque avec Tarja

    En 2004, le groupe prend à nouveau le chemin des studios pour enregistrer son 5ème album : « Once ». L’album devient disque d’or le jour de sa sortie en Finlande ainsi que « Nemo » le 1er single. En mai 2004, la tournée mondiale « Once Upon A Tour » débute. Elle se poursuivra jusqu’à fin octobre 2005. C’est la plus grande tournée jamais réalisée par le groupe (environ 130 concerts). Ceci est peut-être dû au changement de maison de disque. En effet, Nighwish est dorénavant signé par Nuclear Blast. Ce label a misé gros sur eux en faisant de grosses campagnes publicitaires pour promouvoir « Once ». En février 2005, Nighwish gagne 5 prix aux Emma-Gala (équivalant à nos victoires de la musique en Finlande).

    En juillet 2005, une nouvelle version de « Slepping Sun » est faite. Cette version annonce la sortie imminente du best-of « Highest Hopes ». Le dernier concert de la tournée eu lieu le 21 octobre face à 11500 personne à Helsinki. C’est ce concert qui fut filmé pour sortir en DVD : « End Of An Era ». C’est à la fin de ce concert que les garçons donnent la « lettre de licenciement » à Tarja… Voilà, donc, « Bye Bye Beautiful » Tarja… 

     

    Après le choc causé par cette nouvelle aussi bien chez les fans que chez Tarja, le groupe se met en quête d’une nouvelle chanteuse. Le groupe fait un appel à candidature pour trouver sa nouvelle « perle rare ». Quant à Tarja, éprouvée par tout ces évènements, elle se concentre sur sa future carrière solo. Courrant 2006, Tarja sort un album de reprise de chants traditionnels de Noël. Puis elle fait une tournée en Finlande et en Russie. En janvier 2007, le recrutement de la nouvelle chanteuse est terminé. Le 24 mai, le nom de la nouvelle chanteuse se dévoile : il s’agit de la suédoise Anette Olzon.

    En juin, le nom du nouvel album est dévoilé, ce sera : « Dark Passion Play ». Des dates de concerts promotionnels sont mises en place.

    En septembre sort enfin « Dark Passion Play ». Et une tournée est mise en place. Passages prévus en France dans pas mal de Zénith. Tarja, quant à elle a sorti son album « My Winter Storm » en novembre 2007 et a fait un passage en France à Paris à l’Elysée Montmartre en décembre.

    Bonne continuation Tarja et Nightwish !






    votre commentaire
  • Biographie et discographie Dreamtide

    <?xml:namespace prefix = o ns = "urn:schemas-microsoft-com:office:office" /><o:p> </o:p>

    Groupe de hard mélodique Allemand formé en 2001. Les membres de ce groupe sont :

    <o:p> </o:p>

    Helge Engelke ex guitariste de Fair Warning

    CC Behrens ex batteur de Fair Warning

    Olaf Senkbeil chanteur

    Ole Hempelmann bassiste

    Torsten Luederwaldt synthé

    <o:p> </o:p>

    Discographie :

    <o:p> </o:p>

    2001 : Here comes the flood

    <o:p> </o:p>

    2003 : Dreams for the daring


    2 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique